Comment obtenir 2 200 partages sur un article grâce à notre outil Twitter

Publié le juillet 31, 2014 par

twitter logoAprès 6 mois de travail acharné, nous avons mis en ligne notre outil de gestion de compte Twitter dans le but de régler certains problèmes que d’autres outils ne réglaient pas.

Peu de temps après avoir publié cet article, nous avons découvert le moyen de tirer profit d’une fonctionnalité que nous n’avions pas encore abordé : notre outil de veille Twitter.

 

Vous pouvez faire un tas de chose avec : par exemple, il est très facile de surveiller les mentions de votre marque ou de vos concurrents. Aussi, et c’est là que cet article pointe le bout de son nez : vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour promouvoir du contenu auprès d’une audience qui parle déjà du même sujet.

Dans cet article, vous allez apprendre comment nous avons obtenu plus de 2 200 partages sur un article de blog en utilisant notre outil de veille Twitter.

Le contenu est un roi sans couronne, à moins de le promouvoir efficacement.

C’est assez frustrant lorsque l’on débute : on écrit du contenu mais l’audience est souvent trop petite et la présence sur les réseaux sociaux souvent trop faible. Quel intérêt alors de passer une journée à écrire un contenu à forte valeur pour une poignée de lecteurs ? Si le contenu est roi, la promotion de ce contenu en est sûrement la reine. Et tout le monde sait qu’au fond, c’est la Reine qui gère 😉

Les stratégies de promotion de contenus sont imprécises et chronophages

Sans rire, nous avons tout essayé : contacts avec des influenceurs disposant d’une audience importante, Newsletters envoyées à notre base d’utilisateurs, publications Facebook sponsorisées, … tout !
Nous avons bénéficié d’un vrai boost une seule et unique fois, lorsqu’un influenceur avec une très bonne audience a repris un de nos contenus. Ne nous voilons pas la face : c’était un coup de chance et sur le long terme, ça ne marche pas.
Newsletters, Tweets, publications Facebook et autres partages sur les groupes Linkedin fonctionnent, mais nous avons rarement obtenu plus de 150 ou 250 partages.

Obtenir plus de partages nécessite une bonne semaine de travail de RP, de discussions avec des bloggers, etc. Pas vraiment le genre d’investissement qu’une petite équipe marketing peut se permettre en temps normal.

La veille Twitter : la clé !

Cette fois-ci, nous avions conscience de disposer d’un contenu à forte valeur, avec des données uniques et sur un sujet plus que « chaud » au niveau de l’éco-système Social Media Marketing : une infographie sur l’évolution de la Portée Facebook entre 2013 et 2014. Pour ce contenu, nous avons décidé de tenter quelque chose de nouveau. Nous avons utilisé notre toute nouvelle fonctionnalité de veille Twitter pour surveiller l’ensemble des tweets évoquant le terme « Facebook Reach », « Facebook organic reach » et « FB Reach »* (*Portée Facebook, Portée organique Facebook, portée FB).

recherche mot-clé sur Twitter

Le nombre de tweets estimé pour cette recherche était de 6 480/mois, soit 216 tweets par jour, ou encore : 1 tweet toute les 5 minutes. Vraiment un sujet chaud !

Estimation de la recherche

Ensuite, nous avons décidé d’engager la conversation avec eux, en partageant notre infographie sur le sujet.

twitter-conversation

1er point : de nombreux retours et des conversations intéressantes !

Les retours ont été plutôt positifs :
feedback
Et ce n’est pas fini !

2ème point : en moins d’une semaine, plus de 1 300 partages !

Assez incroyable : en moins de 5 jours, 1 300 tweets, soit plus de la moitié de la totalité des partages.

blog-post-shares

3ème point : l’article est devenu l’une des pages les plus visitées du site

En 5 jours, nous avons obtenu plus de 4 700 visites sur ce seul article, générant ainsi 106 inscriptions. Elle est même devenue la 4ème page la plus efficace du site après la page d’accueil et une page de conversion que nous avions payé 3 600$. Wow!

conversions

Un revers de la médaille à tout cela ?

Oui. Parmi les 4 700 visiteurs, les 106 nouveaux prospects et les centaines de retours positifs, une personne s’est révoltée, pensant que nous faisions du « spam ».

user-hidden-name

Il y a ceux qui pensent qu’engager la conversation de cette manière n’est pas appropriée et que vous ne devriez pas mentionner des gens que vous ne connaissez pas. Nous pensons que le spam concerne essentiellement les contenus qui n’ont aucun rapport avec les sujets évoqués, de piètres qualités ou pire : des contenus commerciaux.

Lorsque le contenu est de qualité, en rapport total avec la discussion en cours, nous sommes convaincus qu’il est approprié d’apporter une pierre de plus à la discussion. D’ailleurs, les résultats tendent à confirmer cet avis. 1 retour négatif VS des centaines de commentaires très positifs : tout est dit.

Quelle valeur ?

Le temps, c’est de l’argent, tout le monde sait cela. Mais nous sommes aussi une toute petite équipe. Cette stratégie nous a pris 2h /jour pendant 5 jours, soit 10h de travail au total. C’est bien moins que les précédentes stratégies que nous avons tenté de mettre en place. En plus, nous avons eu la chance d’ouvrir des conversations très intéressantes avec de véritables prospects !

Allez, c’est à vous ! Que pensez-vous de cette tactique : plutôt osé mais « smart » ou au contraire, trop aggressif et au-delà de ce qu’il est raisonnable de faire ?

Web Marketing Manager & Social Media at Agorapulse. Interested in Web Marketing, Social Media, Lead Gen and Lead Nurturing, ... Also available to talk about Travels, Sports, Video games, Jedi, Volkswagen Combi, ...