5 règles que vous ne respectez sans doute pas dans la gestion des Pages Facebook

Publié le décembre 16, 2016 par

105-5-Regles-a-respecter-sur-votre-page-facebook--FB

« La prison Facebook ». C’est le terme que j’utilise pour décrire cet endroit solitaire où les gestionnaires de réseaux sociaux sont envoyés sans accès à leur page, leur compte publicitaire ou l’engagement de leurs fans. C’est la réalité que beaucoup affrontent quand ils enfreignent les règles fixées par Facebook. Votre expérience importe peu – il y a 5 règles que vous enfreignez probablement dans la gestion des pages Facebook.

1.     Images

Les social media managers sont souvent très occupés et négligent parfois la qualité des images et par conséquent risquent d’être punis par Facebook. Nous savons que nous ne pouvons pas prendre trop de risques, mais connaissons-nous vraiment les règles ?

fb-regles

Source Image

Les règles à se rappeler concernant les images :

·      Pas plus de 20% de texte sur les images

·      Les images doivent être à la bonne taille pour les couvertures

·      Les images ne peuvent pas contenir d’éléments qui induisent la confusion, comme un bouton « play »

·      Les images ne peuvent montrer d’alcool (dans certaines régions)

·      Les images ne peuvent promouvoir de loteries, d’argent ou de produits pharmaceutiques

·      Les images ne peuvent être associées à la marque Facebook

·      Les images avant/après sont souvent supprimées

 

Une image avec trop de texte ne causera pas la fermeture de la page, mais elle pourrait causer la suspension de votre compte publicitaire, ce qui peut aussi être un problème. Utilisez des outils gratuits comme Canva pour mettre vos images à la bonne taille et ajouter votre texte. Rappelez-vous que les visuels colorés augmentent de 80% la probabilité que les gens lisent vos publications, mais il faut que les visuels soient a!ttractifs!

2.     Contenu illégal

La pratique du « like gating », ou le fait d’obliger les utilisateurs à aimer une page avant de participer à un concours, a été bannie il y a plusieurs années. A ce moment-là, Facebook a aussi condamné d’autres pratiques de concours illégales. Voici certaines de ces pratiques qui pourraient causer la perte de votre page et de vos fans… !

Les règles interdites pour les concours :

·      Sous-entendre que le concours est sponsorisé ou organisé par Facebook

·      Collecter des données sans permission explicite (généralement en utilisant une app)

·      Ne pas donner les règles officielles du concours, ainsi que les dates de fin et les exceptions

·      Un concours qui exige de partager quelque chose sur son compte ou celui d’amis pour gagner

·      Encourager les fans à écrire leur numéro de téléphone ou ses infos personnelles dans la section commentaires

·      Demander des informations de l’utilisateur (même via une app) telles que leur race, orientation sexuelle, croyances religieuses ou convictions politiques

La meilleure manière pour les entrepreneurs d’organiser un concours sur Facebook c’est d’utiliser une application tierce comme Agorapulse et son app concours. Ces applications vous permettent d’organiser des concours ou des promotions, de collecter des données, mettre en avant des promotions et prévenir les gagnants – selon les règles de Facebook.

Une des raisons qui fait que les apps sont autorisées, est qu’elles incluent de l’espace pour le règlement du concours, qui doit absolument contenir des avertissements qui dégagent Facebook de toute responsabilité. Incluez toujours ce texte : « Cette promotion n’est en aucun cas sponsorisée, approuvée ou gérée par, ou associée avec Facebook. Les participants communiquent leurs informations à [nom de la société] et pas à Facebook. »

3.     Du contenu controversé

Votre page et sont contenus ne doivent pas être offensants. Ça paraît évident, non ? Et bien vous seriez surpris de ce qui peut être considéré comme offensant et si vous publiez une publicité qui offense un seul utilisateur, et qu’il la signale à Facebook, votre page pourrait être fermée.

Facebook maintient fièrement ce qu’il appelle les standards de la communauté, ce qui veut dire en gros, pas de nudité, pas de racisme, pas de haine, pas de discrimination et pas de contenu violent. Voilà ce que dit Facebook à ce propos:

« Parfois les gens partagent du contenu qui contient le discours haineux de quelqu’un d’autre dans le but de faire connaître le problème ou d’éduquer les gens sur ce problème. Quand c’est le cas, nous attendons des gens qu’ils indiquent clairement leur but, ce qui nous aide à mieux comprendre leur raison de partager le contenu. »

Facebook s’est même exprimé dans le récent « débat allaitement » et a clarifié qu’il ne considérait pas les photos d’allaitement comme de la nudité, et ne les pénaliserait pas. Ceci étant dit, ils ont aussi répété que toute investigation commence par un signalement de la photo comme étant inappropriée.

Si un utilisateur signale votre image ou publication comme étant offensante, Facebook peut suspendre indéfiniment votre page pour violation des règles de la communauté. Votre page pourrait être fermée sans avertissement, et sans aucune chance de savoir d’où vient le problème. Donc vous devriez toujours vous en tenir aux règles quand c’est possible, et toujours bien préciser votre objectif si vous partagez du contenu violent ou haineux.

trump-racisme

4.     Acheter des faux fans.

Donc, vous avez une nouvelle page Facebook. Vous invitez vos amis et votre famille et maintenant vous avez 55 fans. Vous pourriez être tenté d’acheter de faux fans. Je comprends. Quand j’ai commencé dans la gestion des réseaux sociaux, j’ai acheté des faux fans pour l’une de mes pages… oui, sérieusement ! J’ai payé 20$ et j’ai obtenu 5000 fans en 24 heures. C’était très excitant pour un marketeur débutant !

Acheter des faux fans sur un site comme Fiverr veut dire que votre nombre de fan a l’air d’avoir grossi et donne l’impression que votre marque est super populaire. En fait, ces faux comptes sont créés automatiquement par un algorithme. Ils ne sont pas de vraies personnes et ne deviendront jamais de vrais clients… ils ne servent que pour l’effet popularité. En 2010 je croyais que c’était intelligent – mais en 2016, Facebook est plus intelligent et peut détecter les faux fans.

Et pourtant, le business des faux fans vaut toujours l’étonnant montant de 200 millions de dollars par an.

Aujourd’hui, Facebook suit l’engagement des pages et a la possibilité de limiter le nombre de j’aime qu’une page peut recevoir s’il détecte une activité frauduleuse. C’est assez facile à détecter car même la page la plus populaire ne reçoit pas des milliers de j’aime par seconde. Cela veut dire que si vous achetez des faux fans, vous serez pénalisé quand vous essayerez d’attirer de vrais fans.

« Acheter de faux fans ne vous fera que du tort » dit Facebook.

Acheter des faux fans ne causera sans doute pas la suppression de votre page mais vous rendra la tâche plus difficile pour obtenir de l’engagement sur vos autres pages plus authentiques. Et quel est le meilleur moyen d’obtenir de l’engagement ? Acheter des publicités Facebook, bien sûr ! J

5.     Spammer les pages, les groupes ou les personnes

Il y a un certain nombre de comportements sur Facebook qui, en plus d’ennuyer les autres utilisateurs, peut mettre en danger votre page. L’un d’eux consiste à spammer, que ce soit des individus ou des pages. Sont considérés comme spam :

·      L’envoi de demande d’amis à des inconnus

·      L’envoi de messages privés à des gens qui ne sont pas vos amis

·      La publication répétée de liens sous les publications d’autres gens

·      L’autopromotion sans raison sur d’autres groupes et pages

·      Les publications spam telles que « partagez pour dire à Facebook de ne pas faire payer les utilisateurs »

·      Les publications ou vidéos qui tentent de racoler des clics

facebook-spam-1

Source Image

En tant que gestionnaire de page, je signale régulièrement comme spam les utilisateurs qui postent leurs propres liens affiliés ou liens vers leur marque sur ma page. Cela veut dire que leur commentaire est supprimé et Facebook est informé. Un signalement ou deux ne vous feront peut pas de tort, mais des signalements répétés peuvent mener à la suppression de votre page. Rappelez-vous aussi que si votre profil personnel est suspendu, votre compte publicitaire et vos permissions d’administrateur de page le seront aussi !

Agorapulse a des filtres de modération que vous pouvez mettre en place pour protéger votre page du spam (un super outil de gestion de pages, non ?)

facebook-spam-moderation

Au lieu de spammer, concentrez-vous sur les interactions avec les autres entreprises, le réseautage avec les influenceurs, et la construction d’une vraie communauté engagée sur votre page.

Vous connaissez maintenant les règles à respecter pour éviter de vous retrouver dans la « prison Facebook. » Si Facebook a suspendu votre compte publicitaire, vous devrez suivre les procédures pour le réactiver. Lisez notre article « Que faire quand votre compte Facebook est suspendu ».

 

Spécialiste en social media et content marketing, aide les marques FMCG et les entreprises B2B à développer leur entreprise en utilisant internet. Nerd du business en général et des réseaux sociaux en particulier. Aime aussi le design, les livres, les MOOC's, la science-fiction et les spaghetti.