7 manières de bien gérer les réseaux sociaux quand on n’a pas beaucoup de budget

Publié le septembre 14, 2015 par
Cet article est tiré de l’original publié sur notre blog en Anglais par Charli Day.

 

gestion réseaux sociaux petits budgets

Une des principales problématiques des Community Managers se trouve derrière le mot : « Budget ». Souvent peu élevés, il faut user de bons conseils et bons outils pour optimiser son travail. Vous pouvez construire une stratégie et donner de la valeur avec un tout petit budget, et nous allons vous montrer comment.

Quel est le budget marketing moyen ?

Votre budget n’est pas le reflet de la taille de votre entreprise, il est plutôt le reflet de l’attitude de votre entreprise par rapport aux techniques du marketing moderne, y inclus les réseaux sociaux.

J’ai travaillé pour de très grandes marques qui « ne croient pas aux réseaux sociaux » et la conséquence était un budget minuscule.

Voici quelques statistiques récentes sur les dépenses marketing :

  • à l’échelle mondiale, les marketeurs investiront en 2015 540 milliards de dollars (485 milliards d’euros) dans la publicité
  • les dépenses en réseaux sociaux ont atteint 16.1 milliards de dollars (14.4 milliards d’euros) en 2014, soit une augmentation de 45,3% par rapport à 2013
  • Seuls 53% des marketeurs allouent du budget à la croissance des réseaux sociaux et à l’engagement
  • A l’arrivée, le budget mensuel moyen consacré aux réseaux sociaux est de 450$ (404€)

Statistiques issues de Chief Marketing Officer Council World Wide.

Pour cet article, nous allons partir du principe que votre budget est de 100€ par mois. Si vous vous dites… « mais ça n’est rien du tout ! », vous avez raison ! Mais nombreux sont ceux à qui l’on a dit : « prouve-nous que ça marche et tu auras du budget ». Restez positif dans cette situation : vous pouvez gérer vos réseaux avec 100€ ou moins par mois.

7 manières de réussir avec un petit budget.

1. Design

Les visuels sont essentiels sur les réseaux sociaux. En fait, je dirais même qu’ils sont la clé de votre succès. Dans les grandes entreprises, on retrouve souvent des graphistes, des équipes de design, vidéos, Concepteurs-rédacteurs, … Mais vous, est-ce votre cas ?

Utilisez des outils gratuits tels que Canva pour créer vos images pour les réseaux sociaux. Canva vous facilite la vie et vous permet de créer de beaux visuels adaptés aux dimensions de chaque réseau. Le gros avantage ? Aucune compétence n’est requise, juste du bon goût ! Il y a une option payante, mais la version GRATUITE est largement suffisante pour commencer. N’oubliez pas d’ajouter un appel à l’action sur vos images afin de les rendre plus efficaces. Faites également en sorte que chaque lien raccourci que vous utilisez soit traçable pour que vous puissiez mesurer vos résultats.

canva-screenshot

2. Les stocks de photos

En parlant de design, n’oubliez pas les stock photos quand vous préparez vos publications. Il va vous en falloir beaucoup si vous publiez quotidiennement sur plusieurs réseaux, puisqu’il faut une nouvelle image pour chaque publication.

Les marques doivent éviter à tout prix d’aller « emprunter » des photos sur Google, car cela constitue une violation des droits d’auteur et pourrait vous causer des ennuis – surtout si vous êtes une grande marque et que vos communications sont très visibles. Les stock photos font l’objet d’une licence et peuvent être utilisées autant de fois que souhaité une fois que vous les avez achetées. Il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour un abonnement. Il y a des photos de stock disponibles gratuitement sur des sites tels que Unsplash et Life of Pix.

Mon top 7 des sites pour les photos gratuites se trouve ici. Je suggère que vous vous construisiez une bibliothèque de photos gratuites (au moins une centaine) dans laquelle vous pouvez aller piocher chaque fois que nécessaire.

unsplash

3. Les annuaires gratuits.

J’ai vu beaucoup de grandes entreprises dépenser des fortunes en publicité, mais passer complètement à côté des basiques. Il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir des annuaires gratuits (s’ils sont de qualité).

Disons que vous représentez un café à Chypre, et vous voulez être sûr d’être visible sur tous les annuaires du pays et spécifiquement de votre région. En général, vous pourrez gratuitement mentionner sur les annuaires votre nom, votre téléphone et votre site web, ainsi que votre adresse. Alors faites-le ! Les annuaires gratuits aident aussi votre référencement, et soutiennent vos efforts sur les réseaux sociaux.
Faites attention à bien lister et suivre tous les liens, pour pouvoir démontrer que les résultats obtenus viennent bien de vos efforts ! Un exemple d’annuaire pour Chypre est cyprus.com, illustré ci-dessous.

cyprus.com_

4. Faites des recherches.

Si vous ne ciblez pas vos dépenses (même petites) sur les bons endroits, alors vous êtes juste en train de jeter de l’argent en espérant qu’il donne des résultats. Utilisez des outils gratuits tels que Followerwonk pour Twitter pour enquêter sur votre audience et vos followers. Découvrez qui ils sont, quand ils tweetent, et ce qui les intéresse. Allez encore plus loin dans vos recherchez, et essayez un sondage gratuit comme ceux disponibles sur Typeform. Les sondages, quand ils sont bien réalisés, sont une base d’information solide pour vos futures dépenses et vos efforts sur les réseaux sociaux.

typeform

5. Mettre en avant les publications Facebook.

Il est possible d’atteindre une audience très large avec un petit budget, en utilisant la publicité Facebook et la mise en avant des publications. Pour les mises en avant, le succès dépend surtout de la qualité de la publication, de l’image qui l’accompagne, et de la cible choisie. Par exemple, j’ai récemment mis en avant une publication destinée aux professionnels de la finance sur le marché Anglais. La publication elle-même avant une image locale, un message intéressant, et un lien vers une page web spécifique destinée au marché local. La publication était ciblée sur une zone spécifique de Londres, et destinée à des utilisateurs d’un certain âge et intéressés par les investissements. La publication a reçu 300 j’aime, 89 partages, et 208 partages de plus à partir de la page web. Le coût ? 10$ !

C’est important de mettre en avant les bonnes publications et d’utiliser le ciblage d’audience pour tirer un maximum de résultat de l’argent dépensé. De la même manière, en utilisant bien les pubs Facebook, 1$ par jour pendant quelques semaines peut vous faire acquérir des milliers de nouveaux fans. Avoir un budget ne signifie pas qu’il ne faut pas travailler intelligemment avec les textes, les titres, le contenu… c’est toujours nécessaire. Aucun budget ne donnera envie aux gens de partager un contenu inintéressant !

FB-post-boost

6. Les boutons de partage.

Si le site ou le blog de votre entreprise n’ont pas de boutons de partage, alors vous passez vraiment à côté d’un outil gratuit et efficace pour faire passer votre message ! Si vous utilisez WordPress, il y a des tonnes de plugins pour le partage social. J’aime particulièrement AddThis, parce qu’ils offrent un package gratuit et un package pro en fonction de vos besoins. Si vous n’avez pas de partage social sur votre blog, la version gratuite est suffisante pour commencer. Liez votre blog à vos réseaux sociaux en utilisant des liens traçables, et regardez les partages augmenter !

addthis

 

Vous pouvez également jeter un coup d’oeil à « Flare » (filament.io) qui est un excellent plugin de partage : très rapide à charger et offre un compteur global de partage. C’est d’ailleurs le plugin de partage que vous pouvez voir sur notre blog.

7. Faites circuler votre contenu.

Un bon contenu va de pair avec les réseaux sociaux, vous devez donc vous assurer d’utiliser leur pouvoir au maximum. Utilisez des outils gratuits comme Buffer pour planifier le partage de vos articles, et répéter les publications à différents moments et différents jours pour couvrir toutes les zones horaires. Vous pouvez aussi poster votre contenu et vos liens sur des sites comme Reddit qui encouragent le partage de contenu et la viralité. En fait, chaque contenu que vous produisez devrait être diffusé un maximum via les réseaux sociaux avec différentes images, différents titres et différents appels à l’action. Utilisez autant que possible les outils gratuits pour faire circuler votre contenu et créer du buzz autour de votre marque.

buffer

 

Profitez bien du moment où vous allez voir votre patron avec le sourire pour lui montrer les superbes résultats obtenus et lui suggérer d’augmenter votre budget social media ! J’aimerais beaucoup entendre vos expériences, racontez-les dans les commentaires !

Spécialiste en social media et content marketing, aide les marques FMCG et les entreprises B2B à développer leur entreprise en utilisant internet. Nerd du business en général et des réseaux sociaux en particulier. Aime aussi le design, les livres, les MOOC's, la science-fiction et les spaghetti.