Utiliser les listes Twitter pour obtenir plus de prospects : pourquoi, comment ?

Publié le novembre 19, 2014 par
Cet article est, à l’origine, un écrit de Jason HjH sur la version anglaise du blog Agorapulse.

Si vous avez déjà lu des centaines d’articles sur la génération de leads avec Twitter, mais que vous n’avez pas obtenu de résultats, vous êtes au bon endroit !

De nombreux “gourous” du Social Media vous donneront ce type de conseils, mais pour la plupart, ils auront été usés, abusés, et seront donc inefficaces.

Dans cet article, je vais partager avec vous la véritable méthode pour générer des leads qualifiés sur Twitter, et vous pouvez la mettre en application tout de suite.

Je peux vous certifier que cette méthode fonctionne : testée et approuvée, avec des résultats au bout !

Sans plus attendre, rentrons dans le vif du sujet…

La curation et l’engagement via les listes Twitter

Une liste Twitter est un outil qui vous permet de choisir une série de personnes à suivre. Vous pouvez soit créer vos propres listes, soit souscrire à des listes créées par d’autres. Vous pouvez aussi rendre une liste privée pour être le seul à y avoir accès.

Comment générer des leads avec les listes Twitter ?

Une liste Twitter vous aide à vous concentrer sur les tweets de personnes qui sont importantes pour vous, que vous voulez contacter, que vous voulez écouter, et dont les tweets vous donnent des informations sur les besoins de votre audience.

Ce n’est pas une solution miracle. Il faut du travail pour retirer de la valeur de ces listes. En fait, cette méthode exige même beaucoup de travail, mais elle est vraiment efficace pour les petites entreprises et les entrepreneurs qui veulent obtenir des résultats.

Plus tôt, j’ai mentionné que j’utilisais moi-même les listes Twitter pour générer des leads pour mon business. Je préfère créer mes propres listes privées et créer un système de noms qui représente un entonnoir de génération des leads.

Etape 1 : qualifier les followers par des observations générales.

D’abord, je parcours ma liste actuelle de followers et je regarde leurs tweets. S’ils correspondent à ma description générale, je les ajoute à une liste appelée « Audience Cible Potentielle ». C’est un procédé de sélection très général qui aide à réduire le nombre d’utilisateurs auxquels vous devez faire attention, pour que vous puissiez concentrer vos efforts de construction d’une relation sur ceux qui sont importants.

Pour vous aider, je vais aussi partager les descriptions générales que j’utilise :

1. Petite entreprise OU consultant en réseaux sociaux
2. N’a pas encore une grande audience OU une stratégie sociale efficace (je vérifie leur présence sur les médias sociaux)
3. Leur site web ne les positionne pas comme experts en marketing social (si c’était le cas, ils n’auraient pas besoin de mes services)

Une fois par semaine, je vérifie cette liste et je recherche des tweets intéressants, auxquels je peux répondre pour initier une interaction avec l’utilisateur.

En fonction du temps et de l’énergie que vous pouvez consacrer à Twitter, et de l’importance que vous voulez donner à Twitter dans la génération des leads, vous pourriez vérifier cette liste plus souvent, même 2 ou 3x par jour. Si vous voulez voir des résultats, je vous conseillerais de ne pas le faire moins d’une fois par semaine – une interaction par semaine est suffisante pour continuer à bénéficier de la notoriété top of mind et vous assurer que vos interlocuteurs se souviennent de vous.

Ensuite, quand un utilisateur me répond, j’entame avec lui une conversation normale, comme le feraient deux étrangers qui viennent de se rencontrer. Je leur demande ce qu’ils font, quelle est leur spécialisation et ce qu’ils veulent accomplir avec les réseaux sociaux.

Etape 2 : Appliquez des filtres stricts.

Je fais tout cela pour apprendre à mieux les connaître, et pour savoir s’ils font réellement partie de mon public cible. Si c’est le cas, je les ajoute à la liste suivante : « Public cible », et je les enlève de la première liste pour qu’elle reste la plus concise possible.

Etape 3 : Apportez-leur de la valeur.

Ici, l’objectif change. Au lieu de m’engager dans des conversations journalières, je cherche des besoins et des problèmes spécifiques avec lesquels je peux les aider. Notez qu’à ce stade, il ne s’agit pas de convertir ces gens, mais de leur apprendre à vous connaître et à connaître votre entreprise – au point qu’ils décident de se renseigner à votre sujet, soit en vous posant des questions, soit en allant voir votre site et vos profils sur les réseaux sociaux.

Il s’agit là d’une étape déterminante dans la construction de cette relation naissante, entre vous et votre interlocuteur. Bien sûr, cela peut être assez fastidieux, mais puisque cette méthode s’applique sur mesure à votre public cible, j’ai déjà vu des résultats s’obtenir en relativement peu de temps. Les leads générés par cette méthode sont aussi de qualité supérieure, et ils convertissent mieux que lorsque vous ciblez de plus larges groupes.

Chaque semaine, je fais la revue de mes listes : à vous de voir la fréquence qui vous conviendrait le mieux. Je parcours la liste pour repérer les plaintes, les problèmes ou les besoins, et j’essaie de leur répondre soit en donnant mon avis, soit en les dirigeant vers une ressource utile.

Etape 4 : demandez.

Lorsque vous vous sentez à l’aise dans le contact avec votre public cible, vous êtes prêts à convertir ces gens en véritables leads.

Si vous constatez que quelqu’un dans votre liste discute avec vous de manière régulière, vous pouvez amener la conversation au niveau suivant :
– Quel problème avez-vous en ce moment dans votre entreprise en matière de _______ (insérez votre domaine d’expertise) ?
– Puis-je vous aider ? Peut-être pourrions-nous planifier un appel par skype, ou bien vous pourriez m’envoyer un mail pour poursuivre cette conversation, et que je puisse vous donner des conseils sur mesure.

A cette étape, je ne dis généralement pas que j’offre le conseil gratuitement, parce que cela motiverait l’autre personne à accepter mon offre pour de mauvaises raisons. Cela amène leur attention sur le fait que c’est gratuit, et pas sur le fait qu’ils ont besoin de vous pour régler leur problème.

Ce que je pense de cette méthode de génération de leads.

C’est une véritable tactique ou stratégie que j’ai utilisé pour générer mes premiers prospects sur Twitter.

Bien sûr, ça ne paraît pas pouvoir fonctionner à grande échelle, mais la plupart des petites entreprises ne savent pas si c’est la bonne méthode qu’elles déclinent à grande échelle. Cela veut dire qu’utiliser une méthode de communication 1-to-1 pour générer des leads sur Twitter vous offre aussi de nombreuses opportunités d’en apprendre plus sur les besoins et le contexte de votre public cible. Vous pouvez alors utiliser ces informations pour affiner vos produits et votre stratégie marketing.

Pour celles et ceux qui sont intéressé(e)s et souhaitent aller plus loin, vous pouvez toujours accéder au tutoriel d’Andrea Vahl qui traite également de l’usage des listes Twitter. Attention, ce tutoriel est en anglais 😉

A vous !
Avez-vous déjà testé cette méthode ? Twitter est-il une source de prospects pour vous ? Êtes-vous prêt à tester cette méthode si vous n’avez pas obtenu de résultats avec vos précédentes tentatives?

Web Marketing Manager & Social Media at Agorapulse. Interested in Web Marketing, Social Media, Lead Gen and Lead Nurturing, ... Also available to talk about Travels, Sports, Video games, Jedi, Volkswagen Combi, ...