Instagram : la fréquence de publication influe-t-elle sur la performance de vos posts ?

25 septembre 2019 • Par

Paul Soussin

On le sait, définir un calendrier éditorial, et plus globalement une stratégie éditoriale cohérente est primordial pour une bonne communication sur les réseaux sociaux. Surtout, il faut ensuite s’y tenir.

Bien entendu, Instagram ne déroge pas à la règle. Le réseau a ses propres codes, et adopter une ligne de conduite appropriée est essentiel pour engager votre communauté et la développer.

Vous aurez donc besoin de tester différentes stratégies, différentes recettes, pour déterminer ce qui fonctionne et ne fonctionne pas sur votre audience.
Évidemment, il n’est pas dit que ce qui fonctionnera un jour sera aussi efficace le lendemain, c’est pourquoi il faut sans cesse remettre en question notre façon de communiquer sur les réseaux sociaux, et plus précisément sur Instagram, puisque c’est l’objet de cette expérience.

Nous avons d’ailleurs mené différentes expériences sur Instagram pour tenter d’en définir les “bonnes pratiques” :

Et bien plus encore 🤗

Le sujet de ce test est un peu différent. Et si du jour au lendemain nous décidions de changer notre rythme de publication sur Instagram, quels en seraient les effets ?

Pellerin Formation indiquait en 2018 :

“Si vous avez l’habitude de poster pendant quelques temps à une fréquence très élevée, puis que vous passez à une animation moins régulière car vous étiez en sur-régime, il y a des chances que vous perdiez des abonnés et génériez moins d’engagement. Cela signifie que la meilleure fréquence de publication est celle que vous pouvez maintenir en permanence avec les moyens à votre disposition.”

En avril dernier, dans un de nos articles de blog, nous avions cité Jeff Bercovici qui affirmait ceci :

“Au final, le contenu est plus important que la fréquence. Vos followers doivent savoir à quoi ils vont s’attendre. C’est exactement la même chose que pour le blogging : certains bloggeurs postent une fois par jour, d’autres 1 fois par semaine. Ils doivent tout faire pour respecter cette fréquence et obtenir une audience fidèle.

Alors, si l’on change du jour au lendemain notre fréquence de publication sur Instagram, notre reach, ou notre taux d’engagement vont-t-il chuter ?
L’algorithme Instagram pénaliserait-il ce changement ? Notre audience serait-elle réellement moins réceptive ?

Direction le Lab pour répondre à toutes ces interrogations !

Hypothèse :

Le fait de réduire de moitié notre fréquence de publication sur Instagram n’aura aucun impact négatif sur le nombre d’impressions et le taux d’engagement.

fréquence de publication sur Instagram

Comment avons-nous mis en place ce test ?

Nous avons publié 2 posts par jour (1 le matin, 1 le soir) pendant 10 jours, sur 5 comptes Instagram différents.
Pour planifier tout ce contenu nous avons utilisé Agorapulse.

programmer instagram

Les comptes Instagram utilisés pour ce test évoluent dans des secteurs d’activités bien différents, et touchent donc des audiences hétéroclites.

Ils correspond aux secteurs suivants :

  • Automobile (camions)
  • Inspiration, lifestyle
  • Fitness, healthy
  • Moto
  • Animaux

Les 5 comptes publient régulièrement du contenu, depuis plusieurs années, et disposent d’une audience relativement engagée.

Pour vous faire une idée des posts publiés :

fréquence de publication sur Instagramfréquence de publication sur Instagramfréquence de publication sur Instagramfréquence de publication sur Instagramfréquence de publication sur Instagram

Nous avons récolté les données 5 jours après la publication du dernier post, afin d’obtenir le taux d’engagement et le reach le plus probant.

Que nous ont-appris les données ?

Des disparités ont été remarquées entre le reach et le taux d’engagement, sur les différents comptes, selon la cadence de publication/jour.
Lorsque nous avons testé 1 post/jour nous avons même constaté un reach inférieur mais plus de Likes.

C’est pourquoi, il était impératif pour nous, le Social Media Lab, d’effectuer nos tests sur plusieurs comptes, évoluant dans différents secteurs d’activités, afin d’en tirer une conclusion plus solide et plus fiable. En 2 mots : plus scientifique 👨‍🔬.

Nous avons donc combiné les différentes moyennes de Likes, de commentaires et de reach des différents comptes et surprise … nous avons découvert des résultats quasi-similaires.

Constatez par vous-même :

Likes :
2 posts par jour : 136.84
1 post par jour : 136.08

Commentaires :
2 posts par jour : 0.90
1 post par jour : 0.92

Reach :
2 posts par jour : 882.14
1 post par jour : 890.30

On peut difficilement faire plus serré que ça comme résultats… l’arbitre siffle, on en reste donc sur un match nul ! ⚽

La conclusion du Lab sur la fréquence de posts Instagram

En réduisant de 50% notre fréquence de publication sur Instagram nous n’avons pas constaté d’impact (positif ou négatif) sur l’engagement ou sur le reach des comptes testés.

fréquence de publication sur Instagram

C’est plutôt une bonne nouvelle non ?

Nous allons tout de même relativiser ces résultats. Nous avons testé un cas de figure bien précis : Diminuer de 2 posts/jour à 1 post/jour.
Nous n’avons pas pu tester d’autres alternatives pour ce test (peut-être pour une future expérience ? 😏), et par conséquent nous aurions peut-être obtenu d’autres résultats si nous étions passé de 1 post/jour à 1 post/semaine par exemple.

Ces données nous confortent tout de même dans l’idée que diminuer légèrement notre cadence de publication sur Instagram ne causera pas de chute vertigineuse des différents KPIs clés (Likes, commentaires, reach).

Comme nous l’avions évoqué en introduction, il est crucial d’établir un calendrier éditorial cohérent et en adéquation avec la quantité de contenu que nous pouvons produire.

Cela peut se révéler très néfaste de publier “en surrégime”, d’habituer votre audience à énormément de contenu puis du jour au lendemain de publier occasionnellement.
Un travail de réflexion au préalable est nécessaire pour définir la cadence optimale selon votre secteur d’activité, les habitudes de votre audience et de vos cibles, de vos contenus et surtout de s’y tenir.

Il reste possible d’alterner vos rythmes de publication, selon la quantité de contenu que vous avez à disposition, comme ce test a pu le prouver, mais nous ne vous conseillons pas de changer la fréquence trop régulièrement et surtout trop violemment.

La meilleure fréquence de publication pour Instagram reste celle que vous pouvez suivre constamment. En effet produire du contenu est une tâche fastidieuse et chronophage?

La qualité de vos contenus doit toujours primer sur la quantité car c’est elle qui jouera le plus grand rôle sur l’engagement de votre audience et sur la visibilité de vos posts.

nec eget ipsum commodo ante. massa dolor sed
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
Email