Twitter pénalise-t-il les outils tiers de publication ?

3 janvier 2019 • Par

Paul Soussin

La rumeur dit que twitter pourrait pénaliser les outils tiers de publication

Vous avez probablement entendu cette théorie qui affirme que Facebook punit les publications effectuées via outils tiers ? Mais si, vous savez, selon cette théorie votre reach Facebook serait moins élevé si vous utilisez un outil tiers, comme Agorapulse, Hootsuite ou Buffer au lieu de publier directement sur Facebook.

Nous avons tellement entendu cette théorie que nous avons récemment décidé de la tester scientifiquement et avons définitivement réfuté cette hypothèse :
D’après nos tests effectués sur plusieurs centaines de publications, Facebook ne pénalise absolument pas les publications faites via des outils tiers ! N’hésitez pas à lire notre test complet ici.

Ce test sur Facebook ayant eu pas mal de succès auprès des blogueurs avec lesquels nous travaillons, ces derniers ont commencé à nous questionner au sujet de Twitter. Ce dernier pénaliserait-il les tweets postés via des outils tiers comme Agorapulse, Buffer ou Hootsuite ?

Après tout, après avoir longtemps affiché les tweets de manière chronologique sans aucun filtre, Twitter a lancé un algorithme en 2016. Celui-ci pourrait-il mettre en avant les tweets directement publié depuis leur plateforme ? Ce n’est pas impossible.

Nos amis de chez Buffer a voulu éprouver cette possibilité. Ils ont mené une étude limitée pour observer les performances des publications effectuées via leur application.

Pour vous faire une idée de leur résultats :

outils tiers
Ce test nous a un peu laissé sur notre faim, il ne comportait que 90 tweets publiés sur un seul compte Twitter à l’aide d’un seul outil.

Nous voulions vraiment explorer ce sujet plus à fond. Plus à fond, pour le Social Media Lab, c’est tester 1.500 tweets sur 3 comptes Twitter en utilisant 4 outils différents. On est un peu fous, on sait 😉

Alors, à vos blouses, l’expérience commence !

Tester l’impact des applications de publication sur Twitter

Tout d’abord, il a fallu définir les données intéressantes à analyser.

Nous avons choisi de nous intéresser prioritairement aux “Impressions”.
Elles comptabilisent le nombre de fois où votre tweet s’est affiché dans le fil d’actualité de vos followers.

Nous nous sommes également intéressé à “l’engagement”.
C’est toutes les interactions que les utilisateurs effectuent sur votre tweet (like, retweet, clics).

L’engagement peut varier fortement en fonction du contenu (peu importe comment il a été publié), nous nous y sommes intéressés uniquement pour avoir un axe de comparaison complémentaire.

Les tweets contenaient tous des liens redirigeant vers des articles social media du blog d’Agorapulse.

Les comptes Twitter

Vous le savez, nous aimons faire nos tests sur plusieurs comptes.
Cette approche multi-compte permet d’obtenir un volume de data beaucoup plus conséquent, et de tester plusieurs audiences.

Pour cette expérience, nous avons choisi de tester 3 comptes :

  • @scottayres : 11280 followers
  • @thesmbuzz : 6145 followers
  • @fbanswerman : 8230 followers

Ces 3 comptes ont tous plusieurs années d’existence, et publient tous des contenus liés aux réseaux sociaux.

Les applications de planification

Nous avons opté pour 4 applications. Très certainement les plus utilisées et les plus populaires :

  1. Post Planner
  2. Agorapulse
  3. Buffer
  4. Hootsuite

Nombre, fréquence, et calendrier des posts

Pour recueillir le plus de données possibles, nous avons posté un nombre assez élevé de tweets.

En effet, pour chaque application, nous avons planifié 100 tweets par semaine et par compte. Avec une moyenne de 14 tweets par jour. Avec les applications, ce fut assez simple de planifier tous ces tweets, malgré leur nombre très conséquent.

Ça a été un peu plus compliqué pour les posts natifs Twitter.
Pour être le plus juste possible, le même nombre de tweets avec la même cadence était nécessaire.
Cependant, sans outils, pour planifier le contenu sur les 3 comptes, ce fut une autre paire de manche !
Il a fallu poster manuellement chaque tweet sur chaque compte. A raison de 100 tweets par compte en une semaine, nous n’avons pas chômé ! C’est d’ailleurs probablement un point sur lequel les outils de publication nous ont parus si utiles, quel gain de temps.

Tout ça nous a permis de recueillir des résultats sur 1500 tweets. Un nombre assez considérable tout de même !

Il nous a fallu 5 semaines pour tester toutes les possibilités, et nous avons attendu ensuite 2 semaines pour obtenir le plus d’Impressions possibles.

Le calendrier était le suivant :

outils tiers

Hypothèse

En partant de notre étude sur la performance des outils tiers sur Facebook, nous avons suggéré :


Publier avec un outil de publication sur Twitter n’aura aucun impact négatif important sur les Impressions

Les résultats de l’expérience !

Alors, qu’est ce que nos résultats nous ont appris ?
Vous voulez le savoir ? C’est parti !

Tout d’abord jetons un oeil à la moyenne des Impressions pour les applications :

Vous pouvez le voir, les Impressions obtenues par les applications varient en fonction des comptes.
En observant les moyennes de Likes sur chaque compte nous avons pu nous apercevoir qu’il y avait une corrélation les Impressions et les Likes.

Constatez par vous-même :

Maintenant, ajoutons les Impressions obtenues par les tweets publiés directement sur Twitter. C’est l’objectif de notre expérience après tout !

outils tiers

  • Pour le compte @scottayres, Post Planner et Hootsuite ont recueilli plus d’Impressions que les posts natifs Twitter. Agorapulse et Buffer moins.
  • Pour le compte @fbanswerman, les 4 applications ont toutes obtenu de meilleures Impressions, à hauteur de 86,52%.
  • Pour le compte @thesmbuzz, les posts natifs Twitter ont réuni 31,93% d’Impressions supplémentaires par rapport aux 4 applications.

En observant la moyenne globale des 3 comptes, les applications ont reçu un taux d’Impressions 10,30% plus faible que les tweets natifs.

Les comptes @fbanswerman et @thesmbuzz sont des “comptes secondaires”. Autrement dit, ils sont relativement peu actifs, avec des périodes sans publication de contenus. Cela a probablement joué un rôle dans les forts écarts constatés.

Le compte @scottayres est utilisé quotidiennement, et il n’a jamais connu de période creuse. C’est donc sans doute les résultats provenant de ce compte là qui sont les plus réalistes et les plus fidèles. En tout cas nous y accordons plus de valeur.

Si nous nous concentrons uniquement sur les résultats de ce compte, l’écart des Impressions entre les applications de publication et les tweets natifs est de 7,37%. En faveur des tweets natifs.

Notez que certaines applications obtiennent de meilleurs résultats, d’autres moins bons. Il y a bien sûr des biais liés à la qualité des tweets publiés (ils étaient tous différents) et aux heures auxquels ils ont été publiés par chaque outil.

Mais au final, c’est un écart assez léger si on prend en compte la cadence de publication importante du test : une quinzaine de tweets par jour.

Pour conclure sur les outils tiers

Notre hypothèse initiale était : Publier avec un outil de publication sur Twitter n’aura aucun impact négatif important sur les Impressions.

Si l’on prend en compte les données collectées lors de cette expérience, notre hypothèse s’est vérifiée. Nous sommes proches d’un match nul.

Certes les posts natifs ont obtenu une moyenne générale d’Impressions supérieures de 10,30% par rapport aux applications tierces. Mais ce n’est pas un écart assez conséquent pour conclure qu’il y a un réel impact négatif en publiant via ces outils.

Sur le compte principal l’écart entre les deux est d’ailleurs moins important : 7,37%
De plus certaines applications ont eu de meilleurs résultats sur 2 comptes par rapport aux tweets natifs.

outils tiers

Nous allons donc continuer d’utiliser des outils tiers pour planifier nos tweets.

Surtout quand on voit l’énorme gain de temps que nous ont permis de réaliser ces outils. Suivre un planning de publication en publiant nativement sur Twitter a été d’une difficulté et d’un ennui que je ne souhaite à personne !

Perdre le fil, devoir mettre en place tout un tas de rappels, se connecter et déconnecter de chaque compte… maux de tête assurés…

Utiliser une application de publication peut vous faire gagner un temps significatif, mais cela ne vous empêche pas de consulter régulièrement Twitter pour rester en contact avec votre audience. Les posts planifiés déclenchent un engagement de la part de vos followers, à vous ensuite de rester en contact fréquent avec eux (participez à des conversations, répondez à vos @mentions, retweetez du contenu).
En tout cas planifier vos tweets avec des applications tierces n’est définitivement pas une mauvaise décision pour votre reach Twitter et est certainement une excellente décision pour votre productivité !

N’hésitez pas à tester Agorapulse, une application tierce française, qui facilitera votre gestion des réseaux sociaux : Commencer mon essai gratuit

dolor. id risus diam felis venenatis neque. libero Sed ut sed
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
+1