Regardez les 18 talks de "What's Up Social ?" en replay, l'événement en ligne dédié à la communauté social media ! Inscription gratuite
×

Rédigé par Eléonore Lefaix

Modifié le 22 décembre 2020 à 4:41

Instagram : faut-il rejoindre des pods ?

Les fameux pods ! En lisant ce mot de quatre lettres certains vont froncer les sourcils, d’autres rires et certains rester interloqués. Ne vous inquiétez pas, il y en aura pour tous les goûts : ceux pour qui les pods ne veulent rien dire et ceux qui connaissent bien le concept. Les pods sont un concept assez commun sur des plateformes comment Instagram ou encore LinkedIn. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux pods sur Instagram. Les pods présentent-ils des avantages pour les comptes Instagram ? Les actions des pods ont-elles des conséquences positives pour un compte ?

Le Social Media Lab d’Agorapulse s’est intéressé au sujet des pods à travers l’hypothèse suivante : seuls les posts partagés sur des pods Instagram bénéficient d’une hausse de l’engagement, du reach et des impressions.  Pour rappel, le Social Media Lab, c’est le laboratoire interne d’Agorapulse aux États-Unis qui se penche sur le fonctionnement des réseaux sociaux et les principaux mythes autour des plateformes, à grand renfort de statistiques et de différentes expériences !

C’est quoi les pods ?

Pour ceux qui sont intrigués par le terme pods Instagram, voilà ce qui se cache derrière. Un pod Instagram est une micro-communauté, en général entre une dizaine et une vingtaine de personnes, qui échangent via des messageries privées comme WhatsApp et Telegram. Ces communautés s’aident au quotidien en likant ou commentant, un grand nombre de posts Instagram postés par l’ensemble des membres du pod. L’objectif ? Booster les chiffres sur Instagram, à savoir le nombre de likes et de commentaires. L’idée étant de jouer avec l’algorithme d’Instagram afin d’être plus visible dans le feed, et augmenter le taux d’engagement sur Instagram.

Comment rejoindre un pod ?

Pour ceux qui sont curieux et souhaitent rejoindre un pod, il faudra vous armer de patience ! En effet, ce n’est pas en tapant “pod Instagram” dans Google, que vous trouverez les groupes. Pour rejoindre un pod, il faut soit connaître une personne étant déjà dans un pod, ou bien faire des recherches durant des heures sur Reddit, Quora ou bien les groupes Facebook…

Pourquoi le processus est-il si complexe ? Tout simplement, car personne ne se vante d’être dans un pod Instagram. Une fois le pod trouvé, il y a des règles à respecter.

Parmi les plus courantes, on peut citer :

  • liker et/ou commenter les XX dernières publications
  • commenter avec au moins 4 mots
  • suivre les administrateurs du groupe
  • commenter les 10 derniers posts et une fois fait, envoyer un message dans le groupe Telegram ou WhatsApp avec DX pour valider l’entrée dans le pod
  • poster au maximum deux posts par jour
  • en cas de manquement, un avertissement peut être envoyé et certains se font bannir du pods

exemple de règles dans un pod Instagram

Une fois accepté et dans le groupe, il est possible de voir les posts partagés par les autres et réaliser les actions définies (like, commentaire). À son tour, il est possible de partager les publications que l’on souhaite “booster”.

Les pods Instagram sont-ils vraiment pertinents ?

Pour répondre à l’hypothèse initiale “seuls les posts partagés sur des pods Instagram bénéficient d’une hausse de l’engagement, du reach et des impressions”, Agorapulse a réussi à rejoindre 5 pods. Pour réaliser les différents tests, plusieurs choses ont été prises en compte :

  • les chiffres moyens sur les publications Instagram avant de rejoindre un post
  • les résultats des posts partagés dans les pods Instagram
  • les chiffres moyens des publications après le test, c’est-à-dire des publications qui n’ont pas été partagées dans des pods

Les résultats obtenus semblent logiques. Durant la première période, c’est-à-dire avant de rejoindre un pod, les publications avaient un nombre de like moyen de 31, mais aussi 1,43 commentaires en moyenne, un taux d’engagement de 32,42, un reach par post à 224,71 et 278 impressions en moyenne.

Durant le test, à savoir pendant qu’un pod Instagram a été rejoint, les chiffres ont décollé. En moyenne, il y avait 126 likes, 12,86 commentaires, un engagement à 141,57, un reach par post de 351,29 et enfin 432,86 impressions en moyenne par post.

Pour voir si la stratégie des posts est pertinente sur le long terme, des posts qui n’ont pas été publiés dans les pods ont été analysés ! Les 7 publications postées après avoir testé les pods ont obtenu les chiffres suivants :

  • Likes : 29.29
  • Commentaires : 1.57
  • Impressions : 296.43
  • Reach : 242.71
  • Engagement : 31

Sans surprise, les chiffres des posts non partagés dans les pods sont moins bons. Ainsi l’hypothèse de base à savoir “seuls les posts partagés sur des pods Instagram bénéficient d’une hausse de l’engagement, du reach et des impressions” est bien vérifiée. Malgré une augmentation de certains KPI après le passage sur des pods, les chiffres ne sont pas exceptionnels.

Les recommandations d’Agorapulse sur les pods Instagram

Entre nous, on est pas fans des pods. Pour créer un compte Instagram, engager une communauté et développer sa visibilité, il faut avant tout définir une stratégie !

Rejoindre un pod est certes gratuit, mais il y a des règles et des choses à faire au quotidien, pour profiter des avantages du pod et ne pas être banni. Au final, c’est beaucoup d’inconvénients, pour des personnes qui ne seront probablement jamais clientes de votre entreprise.

Si vous souhaitez augmenter l’engagement de votre compte Instagram, pas besoin de passer par les pods. Votre temps sera bien plus utile à la création de communauté ou de liens avec votre communauté actuelle. Vous pouvez également dédié un budget à de l’acquisition, afin de faire grandir votre base d’abonnés.

Vous pouvez également jouer avec les hashtags afin de faire découvrir votre compte à plus de personnes.

Conclusion

Rejoindre un pod peut sembler être une bonne stratégie, un peu comme la stratégie de follow/unfollow, mais en réalité, c’est tout un parcours du combattant, pour peu de résultats. Certes, certains posts bénéficieront d’une visibilité supérieure, de plus de likes etc, mais cela est passager. Rejoindre des pods Instagram demande une implication et des efforts qui peuvent être réalisés dans d’autres choses : comme la création de contenu pertinent, une stratégie d’acquisition etc.

Pour finir, si vous souhaitez tester l’aventure du pod, allez-y, mais ne vous attendez pas à des résultats extraordinaires. Retrouvez l’expérience du Social Media Lab d’Agorapulse, via ce lien.

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 28 jours d'essai pour l'adopter !

Eléonore Lefaix

Community Manager et Rédactrice Web Freelance, passionnée par les réseaux sociaux et la food. Je passe trop de temps dans l'onglet Explore d'Instagram, qui me propose beaucoup trop de choses !

Follow Eléonore Lefaix on :

Envie de devenir un expert des réseaux sociaux ?
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez des conseils concrets pour votre stratégie social media

Suivez-nous

elit. libero efficitur. mattis odio velit, dolor libero. sed ipsum