Written by Julie Poupat

septembre 8, 2017 at 8:22

7 erreurs à éviter lorsque l’on mène une campagne d’influence marketing

L’influence marketing peut prendre différentes formes, de l’article de blog sponsorisé au placement de produit sur Instagram, en passant par des présentations de produits sur Youtube.

Le concept de l’influence marketing est très simple. Une entreprise fait appel à un influenceur notoire sur les réseaux sociaux et son blog. Elle lui donne tout ce dont il a besoin pour en parler, gratuitement. L’influenceur promeut le produit ou le service de l’entreprise auprès de son audience. Les deux parties sont gagnantes.

Cette nouvelle technique de bouche à oreille via un influenceur peut être très efficace. Tapinfluence indique qu’un influenceur peut augmenter jusqu’à 11 fois le ROI d’une marque.

Pourtant, de nombreux entrepreneurs font encore des erreurs de débutants et compromettent le succès de leur stratégie d’influence.

Dans ce post, nous allons examiner 7 erreurs de débutant lorsque l’on fait de l’influence marketing et comment ne plus les faire à l’avenir.

1. Ne pas se fixer d’objectif

À chaque fois que vous créez une campagne marketing, vous devez fixer des objectifs. C’est logique. Et bien c’est la même chose ici. Si vous ne vous fixez pas d’objectifs, vous allez commettre l’erreur n°1.

Si vous n’avez pas défini d’objectifs, ou comme on dit, des KPIs (Key Performance Indicator), vous ne connaîtrez pas le ROI (Return On Investment) de votre stratégie d’influence marketing.

Donc avant même de commencer à mettre en oeuvre votre stratégie, vous devez faire ce travail : définir vos KPIs, et des objectifs par rapport à ces KPIs.

Vos objectifs doivent évidemment corréler avec l’ampleur de votre stratégie. Vous voulez peut-être traquer l’engagement, les visites sur votre site, les ventes et d’autres métriques clefs pour vous.

2. Ne pas faire des recherches sur les influenceurs que vous ciblez

Encore une fois, avant même de commencer votre campagne, vous devez trouver les bons influenceurs. Cela se prépare bien en amont.

Lorsque vous réalisez une stratégie d’influence marketing, les influenceurs que vous atteignez deviennent une vitrine publique de vos entreprise / marque. Cela signifie que votre marque / entreprise sera directement associée à l’influenceur, son comportement et à ses actions durant la campagne, et parfois au-delà de la campagne.

Le récent bad buzz de PewDiePie est un très bon exemple de ce qui peut arriver lorsqu’une marque et un influenceur/égérie s’associent alors qu’ils sont incompatibles.

Au lieu de risquer de vous embourber dans ce genre de bad buzz, trouvez des influenceurs dont les actions, le comportement et les croyances ne sont pas en désaccord avec votre marque. Si vous ne prenez pas la peine de vérifier cela, vous risquez d’anéantir votre campagne, et la réputation de votre marque.

3. Ne pas comprendre les audiences de vos influenceurs

Chaque influenceur dispose de son audience. Chaque audience est différente selon l’influenceur. Je ne vous apprends rien, j’en ai conscience. Mais venons en au point : vous devez rechercher et comprendre l’audience de CHAQUE influenceur avant de vous associer avec eux. C’est crucial, car c’est cette audience qui vous intéresse dans cette collaboration avec l’influenceur. Vous voulez convaincre ces audiences d’acheter, d’utiliser vos produits/services.

Vous devez donc vous demander à quel point l’audience de votre influenceur colle avec la cible que vous souhaitez atteindre. Même s’il n’y a pas de matching parfait, il faut suffisamment de similitudes entre vos objectifs et l’audience pour que cela vaille la peine de vous associer avec l’influenceur.

Par exemple, si vous vendez des sacs en cuir très chers et de haute qualité, et que vous travaillez avec un influenceur dont l’audience est majoritairement les clients de H&M entre 15 et 25 ans, vous constaterez que ça ne colle pas. Le profil de l’acheteur H&M entre 15 et 25 ans n’a pas, et ne veut peut-être pas investir un budget conséquent dans un sac en cuir. Aucun intérêt pour vous, donc.

4. Ne s’appuyer que sur les adeptes de votre marque

Le nombre de followers de l’influenceur peut en effet vous indiquer qu’il peut être bénéfique pour votre campagne d’influence. Mais malheureusement, le nombre ne dit rien sur la qualité, les différents comportements (sociaux et social media) de son audience.

Vous devez creuser au-delà de la taille de l’audience de l’influenceur, et regarder le taux d’engagement, les partages, les commentaires, les actions qui sont effectuées par son audience.

À quel point sa communauté est réactive auprès de ses posts, est-ce que l’influenceur converse beaucoup avec eux, comment les followers interagissent avec l’influenceur et les posts publiés ?

Par exemple : Nichole de Lapdog Creations n’a “que” 1200 followers. Mais cette communauté de 1200 followers est très engagée, et dès que Nichole poste quelque chose, elle génère beaucoup d’engagement, et qualifié, de surcroît.

We’re working on our March @poochperks #subscriptionbox review… stay tuned! . . . #poochperks #dogsubscriptionbox #dogtoys #dogtreats #happydogs #sponsored

Une publication partagée par Nichole – Lapdog Creations (@lapdogcreations) le 19 Mars 2017 à 14h29 PDT

Un influenceur basé sur un secteur de niche avec une petite communauté peut être beaucoup plus valable qu’un influenceur généraliste dont l’audience atteint des sommets, mais qui n’engage pas sa communauté.

La partie “utilisateurs” dans Agorapulse peut vous aider à trouver des influenceurs selon l’audience que vous souhaitez cibler.

Connectez-vous sur Agorapulse, sélectionnez votre compte Twitter et allez sur l’onglet Fans and Followers. Grâce à l’étiquette “Engaged” vous retrouverez facilement vos influenceurs.

5. Vouloir cacher votre relation avec un influenceur

Vous pouvez approcher un influenceur de différentes manières pour créer votre campagne.
Vous pouvez les payer, vous pouvez leur donner un de vos produits / service gratuitement, etc.

Si vous avez choisi de payer l’influenceur, vous devez déclarer que cette collaboration est tarifée. Si vous ne le faites pas, vous risquez de mettre votre réputation en danger, car l’audience de l’influenceur et vos prospects se sentiront trompés par cette action marketing non assumée. Vous risquez de perdre leur confiance, et de provoquer un bad buzz.

L’instagrammeuse Nanda Weskott collabore avec la marque de sacs Eastpack. Elle publie donc des posts instagram d’elle avec un sac Eastpack. Mais elle n’oublie jamais de mentionner que c’est une collaboration payante avec la marque, en écrivant #SponsoredPost dans la description de sa photo Instagram.

Une publication partagée par Nanda Weskott (@nanda_schwarz) le 27 Mars 2017 à 7h23 PDT

C’est une très bonne technique pour ne pas tromper l’internaute, et mener à bien sa campagne Marketing.

Ne cachez pas votre relation avec un influenceur. Et veillez à ce que l’influenceur ne cache pas sa relation avec vous. L’honnêteté envers vos cibles et son audience est primordiale.

6. Vouloir collaborer avec un grand nom, quand un influenceur de niche serait plus efficace

Gros ne veut pas dire pertinent.
Comme l’exemple de Nichole plus haut, un influenceur basé sur un secteur de niche et dont la communauté est engagée sera beaucoup plus efficace qu’un grand nom dont la taille de l’audience est beaucoup trop large.

En fait, l’efficacité du marketing d’influenceur ne se base pas sur la taille de l’audience, mais sur sa qualité. Si vous utilisez des petits influenceurs avec des followers engagés, vous obtiendrez des résultats beaucoup plus efficaces. Et en plus, cela vous coûtera moins cher.

7. Dernière erreur, croire que vous ne pouvez pas faire du marketing d’influenceur pour votre marque

Ne pas utiliser cette technique marketing très efficace car vous pensez que votre business n’est pas assez  important ou qualifié est une grave erreur. Les petites marques peuvent très bien générer un ROI solide de la part des influenceurs, si la stratégie est bien réalisée et déployée.

Le marketing d’influence est basé sur la confiance.

Un influenceur efficace est un influenceur qui construit et développe sa communauté sur la base du savoir, de l’attention et de la fidélité. Il créé alors son audience, et doit en prendre soin. Les petites entreprises peuvent donc très bien en profiter, à leur niveau.

Par exemple, si vous avez un restaurant local : cherchez des influenceurs Food et situés dans votre quartier. Si vous avez une entreprise vintage, allez chercher les bloggeurs vintage près de chez vous.
Comme en témoigne le hashtag #OXdeals, vous pouvez même avoir des influenceurs qui posteront des photos de papier toilette

My little man loves helping with chores! And that includes restocking our Truly Soft toilet paper. It’s so nice to be able to order it from Amazon. And with free Prime shipping! You can get 25% off this family pack – just click the link in my profile! #sponsored #OXdeals

Une publication partagée par Autumn Krisfalusi (@ourblendedhome) le 30 Mars 2017 à 7h01 PDT

Ne vous laissez pas intimider par votre taille d’entreprise, atteignez les influenceurs de votre calibre pour atteindre les personnes qui seront intéressées par vos produits/services.

Alors, convaincus ?

De nos jours, les publicités convainquent de moins en moins. Une étude de Interactive Advertising Bureau réalisée en 2016 a trouvé que 26% des internautes sur leur ordinateurs utilisaient des bloqueurs de publicités, et que ce chiffre ne cesse de croître.

Nous sommes humains. Nous faisons plus confiance en les recommandations des autres qu’aux publicités parfois très déshumanisées.
Et le consommateur ou l’internaute moyen préfère quand les interactions sont plus humaines avec ses marques préférées, ou des marques qui l’approchent. Cela explique pourquoi la publicité traditionnelle s’écroule, et que la publicité par le biais des influenceurs décolle.
En tirant parti de la relation que l’influenceur a construit avec son audience, vous pouvez récolter des résultats extraordinaires et un effet boule de neige fantastique pour votre entreprise.

Maintenant que vous avez lu cet article, vous ne ferez plus ou pas ces 7 erreurs. Vous avez donc 100% de chance que votre future ou actuelle campagne d’influence marketing fonctionne parfaitement !

Julie Poupat

Julie Poupat est Freelance en content marketing et social media, Elle réalise et accompagne ses clients dans le déploiement de leur stratégie digitale et éditoriale. Elle a aussi créé son agence spécialisée dans l’accompagnement des porteurs de projet qui souhaitent réaliser leur premier prototype startup.

Follow Julie Poupat on :

Envie de progresser sur les réseaux sociaux ?
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des conseils concrets pour réussir sur les réseaux sociaux.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
857313166184130d97b9986a7696e94d44444