Facebook Business Manager va-t-il vous sauver ou vous pourrir la vie ?

Publié le avril 9, 2015 par

Gérer plusieurs pages Facebook et plusieurs comptes publicitaires a toujours été un vrai cauchemar. Et cela peut encore être pire si vous êtes une agence qui gère des dizaines de comptes clients. C’est là que le Facebook Business Manager (ou Gestionnaire d’Entreprise Facebook) entre en scène : en avez-vous besoin pour votre marque ou votre agence ?

Depuis son lancement il y a plusieurs mois, de nombreuses critiques ont été formulées à l’encontre du Facebook Business Manager. Il suffit de lire les commentaires en bas de la version originale de cette publication pour constater à quel point les gens étaient et sont toujours mécontents.

Malgré les problèmes rapportés par les utilisateurs, cela reste une solution pour certaines agences ou grosses entreprises – en particulier celles qui gèrent de multiples pages, ou ceux qui travaillent en équipe.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les aspects pratiques et répondre à 3 questions :

1. Quels sont les avantages du Business Manager ?
2. Quels sont les inconvénients du Business Manager ?
3. Qui peut utiliser le Business Manager, et qui devrait s’en passer ?

Avant tout, tentons de comprendre pourquoi Facebook a créé ce produit.

Le problème des marketers

Tout a commencé quand les équipes Social Media des entreprises et les agences ont pris en charge la gestion de comptes Facebook, et que la seule manière de le faire était d’utiliser leur compte personnel.

Il fallait alors obtenir l’approbation des administrateurs. Vous me voyez venir ? Oui, cela posait 3 gros problèmes :

1. Le nombre
2. L’aspect pratique
3. Les erreurs de clics

Problème 1 : le nombre

Garder une trace de ce que faisaient les autres administrateurs était compliqué pour les propriétaires de pages, en particulier dans les grandes équipes.

Imaginez que vous engagez une agence et que vous devez donner accès à votre page à tous les membres du personnel de l’agence. Ou, imaginez être un grand patron qui sait que ses réseaux sociaux sont gérés par 5 à 10 personnes différentes au sein du département marketing, 90% d’entre elles étant dans votre société depuis moins de 2 ans.

Impossible d’avoir une vue claire de l’activité de chaque administrateur

Problème 2 : l’aspect pratique

Les agences qui travaillent avec ce type d’entreprise n’informent généralement par leurs clients quand l’un de leurs employés s’en va, souvent pour éviter d’avoir à demander qu’on retire l’accès à la page de cette personne.

Supprimer un administrateur, rajouter un autre admiinstrateur, se tromper, recommencer. Oui, ce n’est pas pratique.

Problème 3 : les erreurs de clics

Les administrateurs de page devaient faire de gros efforts pour éviter de s’emmêler les pinceaux entre leurs multiples identités sur Facebook. Par exemple, quand ils commentaient sur la publication d’un ami, ils devaient s’assurer qu’ils le faisaient bien au nom de leur compte personnel et qu’ils ne publiaient pas au nom d’une de leurs pages ! C’est une expérience douloureuse et embarrassante que beaucoup de marketeurs ont faite sur Facebook.

Nous avons tous vu un « Fail comment » sur nos fils d’actualités. Et bien voila, il est là le problème.

Le dilemme

Les agences et services Social Media ont souvent contourné ces problèmes en créant de faux comptes dont ils partageaient les accès. Une option risquée car Facebook fait la chasse aux faux comptes et les supprime régulièrement.

Facebook a introduit une solution à court-terme en offrant des comptes business à un groupe d’annonceurs sélectionnés. Les annonceurs devaient dépenser beaucoup d’argent pour se voir offrir ce compte, ce qui signifie que la majorité n’y a jamais eu accès. Depuis Octobre 2014, ces comptes n’existent plus.

La situation s’est alors éclaircie : soit les annonceurs et les gestionnaires de page continuaient à créer de faux comptes (ce qui donne plus de travail à Facebook) soit Facebook devait développer un nouvel outil pour résoudre tous ces problèmes.

Il y a un peu plus de 10 mois, Facebook a donc lancé Business Manager. Voici d’ailleurs un excellent article d’Isabelle Mathieu lors de sa sortie.

Je l’ai utilisé quelques mois, j’ai même écrit un guide de démarrage pour Business Manager (en Anglais ici) en novembre, et j’en ai parlé à des social media managers. Voici une liste reprenant les « Pour » et les « Contres » du Business Manager.

« Pour » le Business Manager

1. Pas de confusion entre le compte personnel et le compte administrateur

Grey-bar-on-top-of-page

 

Une fois que vous avez ajouté votre page sur le Business Manager, vous verrez toujours une barre grise en haut de page. Elle distingue votre compte business Facebook de votre profil personnel. Cela signifie qu’il sera plus difficile pour vous de vous tromper d’identité quand vous publierez sur votre page.

2. Gérer les rôles des pages et comptes publicitaires en un seul endroit

L’une des grandes différences entre Business Manager et votre propre compte est que vous pouvez voir quelles pages et quels comptes ont été assignés à une personne, ou une liste des personnes qui travaillent sur un compte ou une page.

Je vous le montre sur les 2 captures d’écran ci-dessous :

See-which-assets-are-assigned-to-anyone

Si vous voulez voir les pages et les comptes assignés à chaque personne, allez sur l’onglet « personne » et cliquez dessus. Vous obtiendrez la liste des pages et comptes gérés par cette personne.

See-all-the-people-with-access-to-a-page-in-one-place

Si vous voulez voir la liste de tous les gens qui ont accès à une page, allez sur l’onglet « Pages » et sélectionnez la page souhaitée.

Concernant les comptes publicitaires, le procédé est similaire : il suffit d’aller dans l’onglet « compte publicitaire ».

3. Les agences peuvent faire les demandes d’accès aux comptes pages et publicitaires

Avant, je faisais cela par mail, mais c’est peu efficace. Clairement, si vous offrez à vos clients un service de gestion de leur page Facebook, vous allez devoir accéder à leurs comptes. Je pense que Business Manager rend ce processus plus facile.

Request-access-to-another-page-or-ad-account

 

Vous pouvez simplement demander l’accès au sein de Business Manager et préciser quel niveau d’accès il vous faut, par exemple « analyste ». Vos clients recevront une notification par e-mail et ils pourront accepter votre demande en un seul clic dans leur Business Manager. Enfin, vous pouvez facilement faire cela pour tous vos clients existants et futurs. A grande échelle, vous allez pouvoir optimiser la gestion des comptes de vos clients.

« Contre » le Business Manager

1. Les coûts

Le premier argument en défaveur du Business Manager, c’est le temps requis pour tout mettre en place. Il vous faudra :

– Créer votre compte Business
– Ajouter vos pages
– Ajouter vos comptes publicitaires
– Ajouter vos collaborateurs/administrateurs de page

Même si vous ne devez le faire qu’une fois, cela prend du temps. Pour ma part, j’ai du compter 1 heure : le temps de parcourir tout le processus et de m’assurer une bonne compréhension de l’outil.

Plusieurs gestionnaires de pages Facebook ont aussi rapporté des problèmes avec Business Manager. Par exemple, certains ont mentionné avoir perdu leurs droits administrateur après que Facebook ait fermé leur compte Business pour d’obscures raisons. J’ai aussi eu un problème en essayant de transférer les droits de ma page à partir de mon compte personnel.

2. Impossibilité d’enlever les comptes publicitaires

Certains d’entre vous le savent déjà. Facebook rend impossible le fait d’enlever un compte publicitaire une fois qu’il est ajouté au Business Manager.

3. Difficulté à enlever les pages

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez quand même retirer des pages.
La mauvaise nouvelle : c’est vraiment pénible à faire.

Pour enlever une page :

– cliquez sur les propriétés dans Business Manager
– cliquez sur « pages »

Facebook-Business-Manager-Settings

Cliquez ensuite sur le bouton « enlever » comme montré dans l’image ci-dessous.

Facebook-Business-Manager-remove-page

Si vous n’avez qu’une seule page, il est possible que vous ne voyiez pas le bouton « enlever ». Dans ce cas, il vous faudra :

– créer une nouvelle page
– l’ajouter à Business Manager
– faire de cette page votre page principale
– cliquer sur la page que vous voulez enlever pour voir le bouton « enlever »
– cliquer sur le bouton « enlever »

Est-ce que je vous ai déjà dit que c’était vraiment pénible d’enlever une page du Business Manager?

4. Impossibilité de planifier des publications partagées

Alors oui, le Gestionnaire d’Entreprise Facebook (Business Manager) est un gros outil mais non il n’est pas parfait. Vous ne pourrez pas programmer des publications que vous voulez partager à partir d’autres pages. Pas de bol.

5. Les bugs

Business Manager est plein de bugs.

Business-Manager-bugs

 

Voici une liste non-exhaustive des plaintes :

1. Impossibilité de commenter sur les avis
2. Perte de contrôle sur des comptes, impossibilité de récupérer des comptes parce que le help desk de Facebook ne répond pas
3. Disparition des droits administrateurs après qu’ils ont été donnés (nous n’avons pas pu reproduire cette erreur mais nous avons vu de nombreuses plaintes à ce sujet)

Il n’y a aucun moyen de savoir à quelle hauteur Facebook investit dans le Business Manager. Ces problèmes seront peut-être résolus, peut-être pas, et s’ils travaillent à solutionner les bugs, il n’y a en revanche aucun calendrier connu. Donc…

Devez-vous passer à Business Manager ?

A l’heure actuelle je pense que le Business Manager amène des avantages utiles, mais il est loin d’être parfait, et je ne le recommande pas pour tout le monde.

Si vous êtes une agence

Si vous êtes une agence et que vous gérez des pages et des campagnes publicitaires pour d’autres entreprises, je vous recommande de passer à Business Manager. Matthieu Dixte explique très bien dans son article comment débuter avec cet outil. La mise en place va vous prendre du temps, mais c’est une solution plus organisée et efficace. Je pense aussi que vous le trouverez très utile si vous gérez 10 pages ou plus.

Si vous êtes chef d’entreprise

Personnellement, je conseillerais aux entreprises et à leur département Social Media de ne pas passer à Business Manager, en particulier s’ils ne gèrent qu’une ou deux pages, ou un ou deux comptes publicitaires. A moins que vous n’ayez des plans concrets d’augmenter votre nombre de pages et de comptes, je vous conseille le status quo. Il y a un tas d’outils de gestion des réseaux sociaux qui peuvent vous faciliter la vie.

Changer pour Business Manager exige que vous modifiiez vos habitudes et cela va évidemment créer des frictions, alors si ce n’est pas indispensable, je vous recommande de continuer comme avant.

Evidemment, si vous êtes un responsable de marque FMCG qui s’occupe de multiples gammes de produits, de marques et de pages, vous devriez considérer Business Manager. Comme les agences, vous constaterez que c’est une solution plus adaptée à grande échelle malgré ses imperfections.

Conclusion

La vision à long terme est que le Business Manager devrait devenir l’outil de gestion natif référent des pages et comptes publicitaires, mais clairement ce n’est pas encore le cas ! Pour l’instant, c’est un écosystème qui facilite la collaboration entre gestionnaires de pages/comptes et clients, mais ce n’est pas applicable à tous.

Êtes-vous passé à Business Manager? Qu’en avez-vous pensé?

Nous voulons connaître votre expérience, et dites-moi si j’ai oublié quelque chose que nous devrions mentionner.

Spécialiste en social media et content marketing, aide les marques FMCG et les entreprises B2B à développer leur entreprise en utilisant internet. Nerd du business en général et des réseaux sociaux en particulier. Aime aussi le design, les livres, les MOOC's, la science-fiction et les spaghetti.