Regardez les 18 talks de "What's Up Social ?" en replay, l'événement en ligne dédié à la communauté social media ! Inscription gratuite
×

Rédigé par Loïc Souvignet

Modifié le 3 février 2021 à 6:05

What’s Up Social, votre recap de l’actualité social media (Janvier 2021)

2021 a commencé sur les chapeaux de roue. Pendant que vous vous remettiez à peine du Réveillon, Facebook annonçait une refonte totale des nouvelles pages entreprises. Après plusieurs années sans évolutions majeures, cette nouvelle interface devrait changer pour de bon la vie des CM. On vous décrypte dans ce 1er What’sUp Social de 2021 à quoi pourraient bien ressembler vos futures pages, et cela ressemble furieusement à … un profil personnel. 

Pour le reste ? Des stories et encore des stories ! Les conseils d’Instagram pour booster son engagement, et des soucis de données personnelles pour WhatsApp qui font bondir les téléchargements de ses concurrents. 

 

Comme Bernie, on s’assoit, on met les moufles et c’est parti 🚀

What's up social : même Bernie Sanders et Lidl

 

Les nouvelles pages Facebook arrivent (et c’est une grande nouvelle)

Après de longs mois, voire années d’attente, Facebook s’est à nouveau penché sur le cas des pages entreprises. Vous avez même sans doute déjà vu quelques changements opérés du côté de Facebook Business Manager et du Creator Studio

Et on peut dire que Facebook n’y est pas allé avec le dos de la cuillère ! Exit l’iconique mention j’aime, supprimée au profit du nombre d’abonnés, qui rend plus réaliste le volume de l’audience. 

L’autre annonce de taille, c’est un changement complet d’interface pour ces pages. Plus épurées et plus intuitives selon le communiqué de Facebook, ces pages devraient permettre d’offrir plus de possibilités aux marques, notamment via un fil d’actualité dédié aux pages. En clair, vos pages entreprises devraient beaucoup plus ressembler à un profil personnel qu’à ce que vous connaissez actuellement. C’est ce que laisse d’ailleurs à penser les visuels communiqués par Facebook. 

Les nouvelles pages Facebook entreprises ont été annoncées en janvier 2021

© Facebook

Suite à une longue période de baisse de portée pour les pages entreprises, ces nouveautés semblent aller dans le bon sens pour (re)connecter les pages entreprises à leurs audiences. À noter que Facebook proposera aux gestionnaires de pages une période d’adaptation pour switcher entre l’ancienne et la nouvelle version. Pas de panique donc ! 

 

Stories, Stories, Stories …

Un swipe-up pour LinkedIn

Après avoir intégré les stories l’été dernier, LinkedIn poursuit sa mue et propose désormais un outil bien connu des utilisateurs de Snapchat ou d’Instagram : le swipe-up ! 

Vos stories LinkedIn pourront donc désormais comporter un lien sortant. Attention cependant, cette fonctionnalité n’est disponible que pour les pages entreprises et les comptes ayant plus de 5000 contacts et disposant du bouton “suivre”. 

LinkedIn ajoute le swipe-up à ses stories

© Matt Navarra

Des stories en version desktop pour Instagram

LinkedIn n’est pas le seul réseau à se préoccuper des stories. Instagram vient d’annoncer la disponibilité des stories sur ordinateur. Initialement conçu uniquement pour mobile, Instagram a toujours un peu laissé à la traine sa version desktop. Avec cette refonte, Instagram renforce une nouvelle fois sa version web, après l’ajout des messages privés en fin d’année dernière. 

une nouvelle interface pour les stories instagram sur desktop

© Instagram

 

Story Pin’s, Les Stories à la sauce Pinterest sont lancées

Enfin c’est Pinterest qui lance ses story pin’s (ou Story Épingle en français dans le texte). Nous vous en parlions en septembre dernier, les stories Pin’s sont là, et ça ressemble à ça !


Pinterest, peu adepte du Ctrl+C  Ctrl+V, a pensé ses stories de manière assez différente des autres réseaux. Si le format (vertical et plein écran) est le même, les stories seront disponibles indéfiniment (et non 24h comme la plupart des autres réseaux) et seront consultables à plusieurs endroits, comme le précise Pinterest sur son blog : “diffusées sur la page d’accueil, dans les résultats de recherche et sur d’autres espaces, comme l’onglet “Aujourd’hui”. Elles bénéficieront du moteur de découverte visuelle qui permet d’apporter de nouvelles idées adaptées aux intérêts et goûts des utilisateurs ».

 

Les recommandations d’Instagram pour booster son engagement

Fin décembre, Rachel Reichenbach, influenceuse, retranscrivait sur son blog la teneur de son échange avec un représentant d’Instagram pour booster son engagement sur le réseau. Très vite, son billet de blog a fait le tour de la toile pour n’en retenir finalement qu’une chose : le volume de posts recommandé par le réseau social. 

Accrochez-vous bien à votre fauteuil, voici les recommandations : 

  • 3 posts dans le feed 
  • 8 à 10 stories
  • 5 à 7 Reels
  • 1 à 3 Instagram TV 

… par semaine ! 

Non vous ne rêvez pas, et non ceci n’est clairement pas réaliste si vous ne vous appelez pas Nike ou Amazon. Mais si beaucoup se sont arrêtés à ce listing, il faut creuser un peu le sujet pour percer les mystères de l’algorithme d’Instagram. 

Déjà, il s’agit d’un volume idéal qu’Instagram recommande. Si vous ne les respectez pas (comme sans doute 99,99% des utilisateurs d’Instagram), la portée de vos publications ne sera pas optimisée à son maximum. Cela ne signifie pas que votre portée sera à nouveau dégradée. 

Ensuite, il y a des choses très intéressantes dans les propos retranscrits par Rachel Reichenbach. Tout d’abord que l’algorithme Instagram prend en compte plus de 500 critères pour définir la portée de vos posts. Et il semblerait bien que l’usage d’un maximum de fonctionnalités différentes en fasse partie. En effet, les stories, Reels, Instagram TV sont des formats qu’Instagram adore et pousse à l’adoption. Plus longs et plus engageants, ils permettent de retenir les utilisateurs sur la plateforme plus longtemps. Enfin, la régularité des publications semble être un facteur lui aussi déterminant. Pour en savoir plus, on vous recommande l’épisode du Superdaily dédié au sujet.  

 

L’imbroglio WhatsApp

Début janvier, WhatsApp mettait à jour ses conditions d’utilisation. Problème, ces nouvelles conditions générales imposaient un transfert des données vers la maison-mère de la messagerie (Facebook), pas vraiment connue pour le soin apporté aux données de ses utilisateurs. Très peu de temps après, les applications de messageries concurrentes comme Telegram ou Signal caracolaient en tête des classements des applications les plus téléchargées. Réaction immédiate du côté de WhatsApp avec une campagne de réassurance via les “statuts” WhatsApp (les stories maison). Pas sûr que cela suffise à convaincre les plus récalcitrants. Et une nouvelle preuve que le traitement des données est plus que jamais au cœur des préoccupations des utilisateurs. 

statut whatsapp pour rassurer les utilisateurs sur leurs données personnelles

 

C’est tout pour l’actualité social media de janvier 2021 ! Rendez-vous dans un mois pour un nouveau recap mensuel de l’actualité de vos plateformes préférées 🧡

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 28 jours d'essai pour l'adopter !

Loïc Souvignet

Content & social media manager chez Agorapulse - J'écris sur les réseaux sociaux et de fait, j'y passe beaucoup trop de temps.

Follow Loïc Souvignet on :

Envie de devenir un expert des réseaux sociaux ?
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez des conseils concrets pour votre stratégie social media

Suivez-nous

libero adipiscing sed venenatis, facilisis ante. libero nunc tristique