Analyser ses concurrents sur les réseaux sociaux : quels outils ? quelles stratégies ?

Publié le juillet 30, 2015 par

Cette année, 70% des marketeurs dépenseront plus en publicité sur les réseaux sociaux que sur les autres médias traditionnels.

Pour que l’argent investi dans les réseaux sociaux soit le plus rentable possible, il va falloir regarder au delà de votre seul périmètre : il va falloir analyser la concurrence.

analyse-concurrence-reseaux-sociaux

Techniquement, vous allez les espionner (en toute légalité évidemment).

Pour mettre cette veille en place, il vous suffit de suivre nos conseils : vous y trouverez les bons outils et les bonnes stratégies.

1. Les outils

Avant de commencer à analyser sa concurrence, vous devez vous doter des bons outils. Heureusement, le Web est rempli de bons outils, et voici une sélection :

a. Agorapulse

Naturellement, Agorapulse est le premier outil que l’on vous recommande. Agorapulse prévoit des fonctionnalités d’analyse des concurrents très poussée pour les pages Facebook. Il permet de savoir le nombre de fans des pages concurrentes, le nombre de conversations (engagement), le nombre de posts qui sont publiés par mois/jours, le reach, etc.

L’outil est particulièrement facile et pratique à utiliser : les meilleures performances sont en verts, les moins bonnes en rouge. C’est donc un bon choix tant au niveau de la qualité de service que dans la quantité de données qu’il est possible d’analyser. De plus, son prix est très attractif pour les TPE et PME qui souhaitent gérer leurs réseaux sociaux.

image 1

b – SimplyMeasured

SimplyMeasured est une plateforme un peu plus robuste, mais du coup plus chère.

Destinée à des entreprises plus grosses, elle offre des données plus exhaustives, facilement accessibles comme Agorapulse, et elle permet d’analyser plusieurs réseaux sociaux.

Vous pouvez comparer votre performance social media avec des concurrents sur Twitter, sur Instagram et d’autres réseaux sociaux encore.

Si vous êtes une grande entreprise, avec un budget conséquent, et plusieurs réseaux sociaux à analyser, SimplyMeasured sera un excellent choix.

image 2

c. Quintly

Quintly est un bon entre-deux entre Agorapulse (petites entreprises) et SimplyMeasured (grandes structures).

Quintly propose des fonctionnalités similaires pour un prix inférieur à SimplyMeasured.

Également, vous pouvez analyse plusieurs réseaux sociaux, et placer plusieurs concurrents sur un seul et même graphique d’analyse.

image 3

2. Les stratégies

Maintenant que vous avez les bons outils pour analyser la concurrence, il est temps de creuser un peu les données, et de les interpréter. De manière plus précise, il est temps de comparer vos actions, avec celles des concurrents.

Il y a mille façons de tirer profit des données social media car chaque entreprise est différente. Mais cela étant dit, un bon nombre de données fonctionnent de la même manière pour toutes les organisations (B2C, B2B, startups, grandes structures, etc) et c’est celles-ci que l’on va analyser ici.

a. Les stratégies de contenus

Quand vous démarrez une page Facebook et que vous devez poster dessus pour la première fois, vous pouvez paniquer et manquer d’assurance.

Vous pourriez être nouveau dans votre entreprise, et ne pas savoir comment vous exprimer au nom de la marque, et savoir exactement ce que vous vendez, vous ne connaissez pas forcément les messages à communiquer.

Comme beaucoup d’entre nous, vous pourriez vous asseoir, réfléchir, et trouver des idées.

Mais le Web faisant bien les choses, vous n’êtes pas seul. À moins que vous ne cherchiez à commercialiser un produit miracle que personne n’a jamais essayé de vendre, vous avez forcément autour de vous des concurrents qui font la même chose.

Alors, jetez un oeil sur ce qu’ils font !

– Comment parlent-ils (le ton, et les messages qu’ils adoptent)

– Que disent-ils

– Combien de fois postent-ils par jour

– Quels types de contenus postent-ils (images, texte, vidéo, etc.)

– Comment engagent-ils leurs fans/abonnés

À partir de toutes ces données, vous pouvez en déduire des informations précieuses pour votre stratégie et créer vos contenus.

Vos premiers posts seront certes un peu similaires à ceux de vos concurrents, mais au moins, vous avez une idée de quoi faire, et vous ne partez pas de zéro, en prenant des risques inutiles. Et bien entendu, vous vous approprierez par la suite la stratégie de vos contenus avec des nouvelles idées et des nouveaux contenu, pour que votre prochain concurrent s’inspire de vous 😉

b. Établir des Facteurs clefs de succès pour définir ses objectifs

Comme souvent dans le milieu de la communication et du marketing, le succès de son entreprise sur les réseaux sociaux peut varier.

Si vous ne savez pas ce que sont les facteurs clefs de succès, vous ne pourrez pas les mettre en place.

C’est là qu’analyser la concurrence devient pertinent. Prenez exemple sur vos plus grands concurrents. Prenez ceux qui sont typiquement sur le même marché que vous et qui ont les mêmes perspectives d’évolution et de développement.

Ensuite, ouvrez votre CRM social media et regardez combien de nouveaux fans ils obtiennent chaque mois, ainsi que leur taux d’engagement.

En clair, regardez toutes les données qui sont importantes à analyser pour vous, et fixez-les comme objectifs à atteindre : ce sont vos repères.

Et vous aurez atteint vos objectifs quand vous aurez fait mieux qu’eux.

c. Suivre les évolutions des concurrents

Certaines modifications provenant du marché, des concurrents, etc.. peuvent changer la donne.

Bien entendu, vous voudrez tout savoir sur ces changements et le plus tôt possible. Et évidemment, plus vous serez au courant rapidement, plus vous pourrez réagir pour contre attaquer ou vous re-positionner.

Pour tout savoir, et anticiper un changement, la solution est de surveiller les pages Facebook et comptes Twitter de vos concurrents.

Mais ne vous contentez pas de surveiller uniquement les changements de stratégie de contenu, (même si c’est important, soit), regardez aussi les augmentations massives de fans, l’augmentation conséquente de l’engagement, etc.

Peut-être ont-ils un prix attractif et meilleur que le vôtre ? Un produit ou servie qui sort vraiment de l’ordinaire et qui attire votre cible ? Bref, gardez tout cela à l’oeil.

L’exercice est aussi à faire dans le cas où vos concurrents pourraient perdre des fans, générer un bad buzz, accuser une chute d’engagement. C’est une occasion en or de profiter de la brèche.

d. Mieux formuler et présenter ses reporting social media

Si vous êtes community manager, et que vous devez rendre vos reporting à des personnes qui ne maitrisent pas votre métier, vous savez qu’il sera difficile de leur expliquer l’utilité de votre travail, l’efficacité de votre métier, sans parler de leur faire comprendre vos chiffres et vos résultats.

Au dessus de vous, on ne sait pas vraiment si obtenir 100 fans de plus par mois sert vraiment à quelque chose. Vous devez user de pédagogie pour traduire vos résultats social media, en résultats compréhensibles pour vos interlocuteurs : résultats marketing, prospects potentiels, qualifiés, résultats financiers, résultats de fréquentation, etc.

La formulation de vos résultats est aussi très importante. Ne dites pas que votre taux d’engagement a doublé, dites plutôt que vous obtenez un taux d’engagement deux fois plus impactant que celui du concurrent.

De même, ne partez pas dans les détails en disant que vous avez eu 200 partages sur un post ce mois-ci, dites plutôt que vos fans évangélisent leurs réseaux en partageant vos actualités, contrairement à vos concurrents.

De manière générale, faire mieux que son concurrent est une donnée facilement compréhensible et appréciée de vos supérieurs.

Analyser ses concurrents est une bonne technique et une bonne stratégie pour démarrer sur les réseaux sociaux lorsqu’on est une entreprise.

Mais toutes ces données, et toutes ces idées social media doivent être interprétées et réalisées uniquement si elles font sens avec votre entreprise.

Analyser ses concurrents ne veut donc pas dire qu’il faut copier tout ce qu’ils font.

Si vous faites de l’analyse concurrentielle sur les réseaux sociaux, dites-nous ce qui marche ! Qu’est-ce que vous regardez constamment chez vos concurrents?

Dites le nous en commentaires !

Julie Poupat est Freelance en content marketing et social media, Elle réalise et accompagne ses clients dans le déploiement de leur stratégie digitale et éditoriale. Elle a aussi créé son agence spécialisée dans l’accompagnement des porteurs de projet qui souhaitent réaliser leur premier prototype startup.