Après plusieurs mois de campagne, les deux candidats à l’élection présidentielle 2022 sont connus. Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont donc les deux candidats pour lesquels les Français pourront voter le dimanche 24 avril prochain. Avant de connaître le prochain président de la République, il est intéressant de s’intéresser à leur communication. Plus précisément, à la communication des candidats sur les réseaux sociaux. Ces plateformes, il y a encore quelques années étaient délaissées par les candidats sont aujourd’hui des incontournables.

Ci-dessous vous retrouvez un graphique, où chaque bulle représente l’un des candidats à l’élection présidentielle en fonction de son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux.

graphique présentant chaque candidat en fonction de son nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux

© FAVIKON/LES ECHOS

Sans surprise, Emanuel Macron est le candidat le plus suivi sur les réseaux sociaux. On retrouve derrière lui Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Anne Hidalgo. Cependant, si l’on doit analyser l’évolution des abonnés des candidats depuis septembre 2021, c’est Eric Zemmour (+378,3%), Fabian Roussel (+113,2%) et Jean Lasalle (+89,2%)

Aussi bien pour atteindre une cible jeune et les inciter à voter que pour communiquer de manière différente, les réseaux sociaux présentent de nombreux avantages. Dans cet article, découvrez comment Emmanuel Macron et Marine Le Pen utilisent les réseaux sociaux durant la campagne Présidentielle 2022, mais aussi des exemples forts d’autres candidats.

Emmanuel Macron et sa communication sur les réseaux sociaux

Comment Emmanuel Macron a-t-il le droit de communiquer en tant que Président de la République et candidat ?

En tant que Président de la République, Emmanuel Macron a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle très tardivement. Sou double rôle de Président de la République, mais aussi candidat à l’élection présidentielle, amène la question suivante : “Comment peut-il communiquer ?”.

Après avoir annoncé sa candidature, plusieurs candidats à la Présidentielle et personnes lambdas ont été agacés de voir le candidat utiliser les différents comptes officiels du Président pour communiquer sur son programme et faire diverses annonces.

Comme l’explique France Inter, la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle (CNCCE) a été saisie sur le sujet. Un avis a alors été publié pour rappeler quelques bonnes pratiques et notamment le fait que “La Commission recommande la création de comptes dédiés à la campagne électorale.”.

Ici donc, pas question de confondre le rôle de Président de la République et le rôle de candidat. Dans cette mesure, le candidat Emmanuel Macron utilise d’autres comptes pour se faire sa place sur les réseaux sociaux.

Voici la liste des comptes utilisés :

Bien loin des 21 millions d’abonnés que récolte Emmanuel Macron sur ses comptes personnels, avec notamment près de 8 millions d’abonnés sur Twitter ou encore 2,8 millions sur Twitter.

Comment Emmanuel Macron utilise-t-il les réseaux sociaux dans sa campagne présidentielle ?

Le Candidat, la web-série Macron

Emmanuel Macron propose notamment via sa chaîne YouTube une série nommée “Le Candidat”. Dans cette dernière, les internautes sont invités à suivre le candidat dans divers temps forts et notamment les coulisses de sa campagne. Dans ces vidéos, il s’exprime de manière plutôt naturelle (mais contrôlée), en employant des mots comme “conneries”.

Cette web série a pour objectif d’entrer dans l’intimité du Président et candidat Macron, même si le fond peut sembler vide et se rapproche simplement d’un beau clip de campagne.

Emmanuel Macron dans Minecraft ?

La campagne d’Emmanuel Macron a également été marquée par la construction d’un serveur représentant l’univers de campagne du candidat.

Via ce monde virtuel, il est possible de se balader tout en découvrant plusieurs affiches “Avec vous”, ou encore le chien du président à savoir Nemo. Une approche originale pour séduire un public qui vote pour la première fois !

Une double casquette avantageuse ?

On le rappelle encore une fois, Emmanuel Macron est Président et candidat. Il bénéficie donc d’une double casquette qui a le dont d’agacer. Ces comptes de campagnes sont peu développés contrairement à ces comptes personnels.

Emmanuel Macron ne communique pas de la même manière. Il a déjà été le dernier candidat à s’annoncer pour les élections présidentielles. Il doit également gérer le conflit Ukraine-Russie et la pandémie. Les personnes qui le suivent sur les réseaux sociaux, le suivent pour son rôle de Président.

Il a donc l’avantage de ne pas avoir à parler de sa campagne, mais des enjeux actuels. Sa stature de Président de la République, le force à rester sérieux, contrairement à d’autres par exemple qui utilisent TikTok pour “faire marrer”.

D’une manière générale, toute la campagne d’Emmanuel Macron a tenté d’humaniser le Président actuel, dans son rôle de candidat à la présidentielle. Sans pouvoir utiliser ses comptes avec des millions d’abonnés, Emmanuel Macron a malgré tout réussi à se positionner comme l’un des acteurs clés de cette campagne.

Les comptes de sa campagne sont certes moins suivis que ces comptes en tant que Président, mais le mélange entre son rôle de Président et de candidat, c’est finalement bien fait ! Sa double casquette de Président et de candidat a été critiquée, mais les équipes du candidat se sont occupées que tout soit fait dans les règles de l’art.

Marine Le Pen et sa communication sur les réseaux sociaux

L’une des personnalités politiques les plus suivies sur les réseaux sociaux, à savoir Marine Le Pen est présente sur de nombreux réseaux.

Pour qualifier la campagne de Marine Le Pen, notamment sur les réseaux sociaux le terme de dédiabolisation et d’humanisation est utilisé.

Comment Marine Le Pen utilise-t-elle les réseaux sociaux dans sa campagne présidentielle ?

Un style plus féminin, des couleurs plus douces, un rôle de mère et de femme plus assumée, voici comment l’on peut qualifier les images de Marine Le Pen. La candidate vient d’ailleurs de dévoiler une nouvelle affiche et un slogan à quelques jours du second tour.

Marine LePen veut parler aux jeunes

En se lançant sur LE réseau social des jeunes à savoir TikTok, Marine LePen souhaite leur faire des propositions.

Sur TikTok, plusieurs vidéos de la candidate ont dépassé le million de vues, notamment celle où elle répond à des questions personnelles face cam ou encore lorsqu’elle est dans des situations spécifiques comme en patrouille de nuit avec la Police municipale.

 

@mlp.officiel

Le dernier livre que j’ai lu ? Plutôt la matinale de BFMTV ou le JT de France 2 ? Mon réseau social préféré ?

♬ Clock It – Chris Alan Lee

Le moulin à paroles sur Twitter

Si l’on doit compter le nombre de tweets postés par la candidate Marine Le Pen par jour, le chiffre avoisine la dizaine. Entre photos, extraits vidéo et surtout promesses de campagnes, Twitter est utilisé comme il doit l’être.

La reine de l’interaction sur Facebook

Sur le célèbre réseau social de Mark Zuckerberg, Marine Le Pen est devenue en mars dernier, la candidate ayant récolté le plus d’interactions, comme le rapporte BFMTV.com.

graphique soulignant les interactions des candidats sur Facebook

© BFMTV.com

3 millions c’est le nombre d’interactions (à savoir réactions, mais aussi commentaires ou partages) récoltées par la candidate. Elle devance largement son adversaire pour ce second tour, à savoir E.Macron.

Sur Facebook, la candidate est en live, poste des extraits de ses interventions presse ou encore de simples phrases pour montrer son engagement envers les Français, comme on peut le voir ci-dessous.

Marine Le Pen est l’une des personnalités politiques les plus connues. Installée depuis plusieurs années comme représentante de l’extrême droite, sa communication a bien évolué.

À quelques jours du second tour et si l’on résume brièvement l’utilisation des réseaux sociaux par Marine Le Pen, ces derniers lui ont permis de s’attirer de la sympathie, face à un Eric Zemmour qui a tenu des propos plus chocs. L’époque où Marine Le Pen était perçue de manière négative est révolue. Sa communication plus lisse et axée sur le pouvoir d’achat, sujet phare pour les Français, lui a permis de s’attirer près de 24% au premier tour.

Les initiatives des autres candidats à la présidentielle 2022

Même s’il n’y a plus que deux candidats en lice pour l’élection, tout au long de la campagne, tous ont utilisésles réseaux sociaux comme un levier fort dans leur stratégie de communication.

Ci-dessous, nous vous proposons quelques exemples intéressants d’utilisation des réseaux sociaux.

TikTok et les candidats à la présidentielle

C’est presque deux millions d’abonnés que réunit Jean-Luc Mélenchon sur TikTok. Sur cette plateforme adorée par les jeunes, le candidat met en avant diverses vidéos : ses passages à la télé, ses idées clés des vidéos d’autres candidats dans lesquelles il est cité, mais aussi des vidéos utilisant des sons tendances sur le réseau social.

@jlmelenchon

Le 10 avril, battons-le dans les urnes. #MacronMenteur

♬ son original – Jean-Luc Mélenchon

En s’installant sur TikTok, le candidat arrive à capter l’attention des jeunes électeurs, qui n’hésitent pas à le suivre, commenter ou encore discuter de ses idées avec leurs parents.

Autre candidat qui a réussi à percer sur TikTok, Jean Lassalle. Il a lancé son compte en février 2022 et réunit aujourd’hui plus de 200 000 abonnés. Sa vidéo la plus forte cumule 1,7 million de vues.

On retrouve Jean Lassalle durant le salon de l’Agriculture qui se fait porter par diverses personnes. Une vidéo que l’on peut qualifier “nature peinture”. Le candidat se mêle à la foule et fait ce que n’importe quelle personne pourrait faire, dans un moment de vie précis. Un côté humain qui rend le candidat sympathique. C’est d’ailleurs LE candidat avec qui les Français aimeraient prendre une bière.

@jeanlassalleoff

Vous êtes géniaux ! #salondelagriculture #jeanlassalle

♬ son original – Jean Lassalle

Mélenchon en hologramme

C’est une technologie assez originale et créative que Jean-Luc Mélenchon a utilisée lors de son meeting du 5 avril dernier. En multi-meeting dans 12 villes de France au total, il a utilisé un hologramme pour pouvoir être présent partout.

Une manière originale de communiquer pour attirer de nouveaux militants. Le candidat était présent dans plusieurs endroits afin de toucher notamment les indécis.

Le filtre Jean-Luc Mélenchon

C’est sur Snapchat et Instagram que le candidat Jean-Luc Mélenchon a déployé un filtre en réalité augmentée.

Dans ce dernier, le candidat rappelle l’importance de voter. Il apparaît ainsi en réalité augmentée, peu importe où vous placez votre smartphone. Enfin, certains candidats, à l’image de Jean-Luc Mélenchon ou encore Yannick Jadot se sont également lancés sur des réseaux sociaux qui montent, comme Twitch notamment.

Les réseaux sociaux sont un levier très fort désormais pour les candidats à la Présidentielle, voire même obligatoire. Avec Facebook, Twitter, Instagram ou encore TikTok, les candidats comme Emmanuel Macron et Marine Le Pen peuvent atteindre un public plus large et surtout les jeunes.

Sans surprise, les candidats les plus populaires, ou inscrits dans le milieu politique depuis plusieurs années sont ceux qui utilisent le mieux les réseaux sociaux et ont le plus d’influence, même si certains comme Jean Lassalle créée la surprise !

Par ailleurs, avec l’aspect instantané des réseaux sociaux et la viralité, les candidats peuvent compter sur leurs militants pour les soutenir, mais aussi amplifier leur message. Enfin, comme pour tout, les fake news sont également un sujet durant les élections présidentielles. Soyez donc vigilants sur les informations que vous consultez !

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 15 jours d'essai pour l'adopter !