La publicité sur Facebook est un incontournable pour les entreprises. Pour développer sa notoriété, retargeter ou encore vendre, créer des publicités sur Facebook est indispensable.

Cependant, la prise en main du Facebook Ads Manager peut s’avérer complexe. Facebook propose depuis plusieurs années une autre alternative, le boost des publications.

Un bouton simple qui permet de faire la promotion d’une publication en moins de 3 minutes. Il suffit de publier un post organique et de le booster, rien de plus simple.

Pourtant, nombreux sont les experts Facebook à déconseiller le boost Facebook. Pour cette raison, le Social Media Lab d’Agorapulse s’est penché sur la question. L’hypothèse de base est la suivante : l’option boost Facebook permet d’obtenir un CPC et des résultats égaux à ceux du Facebook Ads Manager.

Pour ceux n’ayant toujours pas entendu parler du SML,  le Social Media Lab, c’est le laboratoire interne d’Agorapulse aux États-Unis qui se penche sur le fonctionnement des réseaux sociaux et les principaux mythes autour des plateformes, à grand renfort de statistiques et de différentes expériences !

Le boost Facebook c’est quoi ?

Facebook explique que “les publications boostées, sont des publicités que vous créez à partir de votre Page Facebook. Booster une publication peut vous aider à inciter plus de personnes à y réagir, à la partager et à la commenter. Cela vous permet aussi de toucher de nouvelles personnes qui sont susceptibles d’être intéressées par votre Page ou votre entreprise, mais ne font pas encore partie de vos abonnés“.

Comme on peut le voir ci-dessous, en bas à droit de la publication un bouton “Boost Post” apparaît.

Après avoir cliqué sur le bouton, plusieurs options peuvent être définies :

  • objectif
  • les paramètres du bouton
  • l’audience
  • la durée de la publicité
  • le budget
  • le placement

Le boost Facebook offre ainsi de nombreuses options à personnaliser afin d’atteindre son objectif, un peu comme sur le Facebook Ads Manager. Les options restent plus limitées que sur le Facebook Ads Manager , mais quand même !

Sur le boost publicitaire, plusieurs experts de la publicité Facebook se sont exprimés.

Par exemple Dennis Yu qui n’a jamais été un grand fan du boost a récemment changé d’avis. “J’étais à une conférence où l’orateur principal a parlé de la façon dont nous devrions tous booster les publications. Je la traiterais de charlatan pour ce conseil”.

Aujourd’hui, il explique : “Les publications boostées fonctionnent dans des domaines peu sexy comme le B2B, les petites entreprises, les entrepreneurs, les indépendants qui n’ont pas d’argent, les consultants, et tous ces gens qui ont l’impression de ne pas avoir le budget, le public ou les outils, ou que c’est juste moi. “

Chez Agorapulse, nous avons déjà écrit à ce sujet et un boost de 20 dollars a permis de générer 2 4000 dollars de vente, donc !

D’une manière générale, le bouton boost sur Facebook a mauvaise réputation. Alors découvrons en détails les résultats des tests menés !

Publicités Facebook : le boost Facebook est-il aussi intéressant que les publicités via le Facebook Ads Manager ?

L’hypothèse est la suivante, “l’option boost Facebook permet d’obtenir un CPC et des résultats égaux à ceux du Facebook Ads Manager.”

Pour vérifier cette hypothèse, deux publications ont été boostées et deux publicités ont été créées grâce à Facebook Ads Manager. Les textes étaient les mêmes sur les deux types de publicités afin de ne pas biaiser les résultats.

publicités boostées FB publicités Facebook

Côté budget, 750 dollars étaient dédiés aux boost et 750 dollars aux publicités du Facebook Ads Manager.

Au niveau du ciblage, ce dernier était identique, à savoir les personnes parlant anglais et résidants en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. De plus, certains intérêts ont aussi été ciblés comme : Social Media Examiner, Mari Smith, Pat Flynn, Kim Garst, Buffer, Hootsuite, Sprout Social et Post Planner.

Enfin, pour le placement, via le Ads Manager seul la diffusion dans le fil d’actualité et sur ordinateur a été paramétré. Pour les boosts, le placement automatique a été coché.

Et les résultats alors ?

Facebook boost publications

Les publicités via le Facebook Ads Manager ont obtenu plus de clics, touchés plus de personnes et coûtés moins chères contrairement aux boosts.

Via le Facebook Ads Manager le CPC était de 0,93 dollars, contre 1,14 dollars pour les boosts.

L’hypothèse exprimée au départ est donc fausse et vous avez tout intérêt à passer par le Facebook Ads Manager pour vos publicités.

Les conseils d’Agorapulse

Même si le boost Facebook paraît être une solution plus simple à mettre en place, évitez ! Prenez le temps de comprendre tous les paramètres du Facebook Ads Manager pour réaliser des publicités performantes et surtout avec un CPC moins important que sur les boosts.

Via le Facebook Ads Manager vous pouvez facilement définir des campagnes publicitaires avec des objectifs différents, tester plusieurs visuels, plusieurs accroches et donc optimiser au maximum vos publicités afin de profiter du coût le moins cher.

De plus, l’Ads Manager de Facebook offre un plus grand contrôle des différents paramètres que les boosts.

Pour débuter, le boost Facebook peut être un bon début. Cependant à partir du moment où vos dépenses publicitaires augmentent et que vous créez des publications spéciales dédiées à la publicité, le Facebook Ads Manager sera votre plus grand allié !

Conclusion

Pour diffuser des publicités sur Facebook, la connaissance et la maîtrise du gestionnaire publicitaire de Facebook est indispensable.
Pour conclure, faire des publicités via le Facebook Ads Manager permet de toucher plus de personnes, à un coût moins important que via les boosts de publication !

Si vous débutez sur les réseaux sociaux, le boost est une option envisageable, mais plus vite vous maîtriserez l’art du Facebook Ads Manager, plus vite vos coûts seront réduits et les performances meilleures.

Retrouvez l’expérience complète du Social Media Lab, juste ici.

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 30 jours d'essai pour l'adopter !