C’est un véritable phénomène, la star du gouvernement. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, a une vision très particulière des réseaux sociaux. Considéré par certains comme électron libre, par d’autres comme un véritable génie du web, sa stratégie social media fait débat. En octobre 2021, il a même publié une vidéo qui a généré plus de 3 millions de vues sur TikTok (l’application la plus téléchargée en 2021), en moins de 24 heures. Une chose est certaine : il maîtrise les codes des réseaux sociaux.

Djebbari, le ministre qui excelle sur TikTok

Avec 1,1 million d’abonnés sur TikTok, Djebbari fait office de star au gouvernement. Sa stratégie est parfaitement rodée. Le ministre publie régulièrement sur son réseau favori et n’a clairement pas peur du ridicule. Avec des vidéos qui frôlent parfois les 10 millions de vues, Jean-Baptiste Djebbari se met en scène au bureau, dans la rue, en conférence de presse et même chez lui. Le ministre en charge des Transports a fait de TikTok son principal canal de communication et le moins que l’on puisse dire c’est que sa communauté est engagée.

Certains jeunes, s’avouent même dépassés par sa maîtrise des buzz. C’est le cas de Sossopost, un jeune internaute présent sur TikTok, qui écrivait il y a quelques mois que « quand moi chui perdue dans les trends, Monsieur le ministre excelle! ». Chacune de ses vidéos sont qualifiées de « masterclass » par certains adolescents qui l’idolâtrent, avec un peu de second degré quand même, avouons-le. Présent seulement depuis un an (mars 2021) sur TikTok, le trentenaire est très populaire chez les 16-24 ans et chez les plus jeunes encore. La popularité du ministre (quantifiable en « like » sur les réseaux sociaux) ne fait qu’augmenter.

Prenons quelques exemples. Sa vidéo la plus populaire (9,3 millions de vues, 1,4 millions de j’aime et 20 000 commentaires) est une vidéo où le ministre se met en scène dans son bureau en train de travailler avec le texte suivant « moi qui travaille jour et nuit pour que les trains soient un peu moins en retard ». Deuxième plan, le texte suivant « les sangliers qui se baladent sur les voies » avec le ministre qui se promène dans la cour du ministère en sautillant pour imiter les quadrupèdes.

@jbdjebb

Pumbaa en roue libre 🐗. #pourtoi #fyp

♬ original sound – Sarah 💜🎶

Alors oui, c’est amusant, on décroche peut-être un sourire, mais quand on replace cela dans son contexte, c’est quand même étrange. Est-ce une stratégie social media crédible pour un ministre ? Peut-on se permettre cela quand on représente le gouvernement et donc le peuple français. C’est peut-être un peu rabat-joie que de se questionner à ce sujet, mais c’est légitime. Certains diront qu’il ferait mieux de se concentrer sur ses dossiers plutôt que de tenter de peaufiner son image, mais le sujet n’est même pas là. C’est une question d’image.

En 2022, à l’aube des élections présidentielles, la plupart des personnalités politiques se sont emparées des réseaux sociaux. Pourtant, personne d’autre que Jean-Baptiste Djebbari n’a fait le choix d’une telle stratégie. Certains font bien le pari de l’humour, comme Jean-Luc Mélenchon qui déroule une stratégie bon enfant sur TikTok depuis le début de la campagne électorale. C’est moins tranchant que Djebbari, mais ça correspond tout de même aux codes du réseau social. On retrouve également Jean Lasalle qui fait régulièrement quelques apparitions rigolotes sur TikTok.

@jeanlassalleoff

@tiboinshape aurais-tu quelques conseils ? 🏋‍♂️ #jeanlassalle #lafranceauthentique

♬ son original – Jean Lassalle

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 30 jours d'essai pour l'adopter !