Si comme moi au mois d’août, vous avez cédé à la tentation de troquer votre Feedly pour un bon Voici sur la plage, vous saurez sans doute qu’Angelina Jolie a fait une arrivée remarquée sur Instagram. 1 million de followers en 1h, record mondial (car oui il existe bien un classement !). Alors que TikTok caracole en tête des classements de téléchargement d’appli depuis plusieurs mois, il est toujours bon de rappeler qu’Instagram est encore le réseau social n°2. 

Et si vous faites partie des chanceux qui ont pu profiter des plages et du soleil (même sans Voici), on vous a préparé un recap de l’actu social media très très fourni. 

Au sommaire : LinkedIn et Twitter disent bye-bye aux stories, TikTok prépare leurs arrivées, la fin du swipe-up sur Instagram, l’imbroglio OnlyFans et Facebook qui réfléchi très fort au futur du travail avec Workroom. Installez-vous confortablement, on y va !

 

 

 

Le swipe-up Instagram, c’est fini !

On vous en parlait dans le What’s Up Social du mois de juillet, Instagram teste depuis plusieurs semaines des stickers personnalisables pour remplacer le swipe-up de ses stories. Test concluant puisque le swipe-up disparait peu à peu depuis le 30 août. Au grand dam de certains qui observent (à raison ?) que le swipe-up était devenu au fil du temps un réflexe et une manière intégrée par tous de consulter un contenu additionnel :

 

Au revoir LinkedIn Stories, Bonjour TikTok Stories !

Vous le savez, chez Agorapulse, observer les plateformes sociales se copier les unes les autres, on adore ! Et si c’est souvent les équipes de Mark Zuckerberg qui lorgnent le travail des concurrents, cette fois c’est TikTok qui est pris la main dans le sac avec sa nouvelle fonctionnalité de … [roulements de tambours] … stories ! 

On le rappelle, les Stories ont été créées par Snapchat puis copiées popularisées par Instagram. Depuis, les stories sont à peu près partout … Facebook, Spotify, WhatsApp, Youtube, etc. 

tiktok teste les stories son sur app

On rappelle tout de même que ce qui fonctionne chez les uns ne fonctionne pas forcément chez les autres. Après Twitter qui a retiré en juillet Fleets, les stories maison, c’est au tour de LinkedIn de mettre fin à sa fonctionnalité après avoir constaté que la fonctionnalité ne rencontrait pas vraiment son public sur un réseau social professionnel.

what's up social : fin des Linkedin Stories fin  

Mais LinkedIn ne s’avoue pas vaincu puisque le réseau promet de revenir en force par l’intermédiaire de sa product manager : 

“Aujourd’hui, nous nous appuyons sur ces enseignements pour faire évoluer le format des Stories vers une expérience vidéo réimaginée sur LinkedIn, encore plus riche et plus conversationnelle. Nous voulons adapter les vidéos courtes et les outils créatifs des Stories de manière cohérente sur notre plateforme, tout en nous efforçant de les intégrer plus étroitement à votre identité professionnelle.”

Des stories au social-commerce, il n’y a qu’un pas

On ne peut pas vraiment parler de copie puisque les systèmes de monétisation sont bien différents, mais quand même … L’annonce du déploiement de TikTok Shopping nous fait légèrement penser aux choix récents de Facebook avec Instagram Shopping. 

Annoncé en décembre dernier, TikTok Shopping vient de faire son apparition aux États-Unis, en Angleterre et au Canada. Ce partenariat noué avec Shopify, vise à permettre aux e-commerçants de promouvoir plus facilement leurs produits sur la plateforme.

Pour les ressemblances avec Facebook ou Instagram Shopping

  • Le bouton Shopping a fait son apparition sur l’app
  • La possibilité de créer des vitrines pour exposer son catalogue 
  • La possibilité de taguer des produits dans des contenus

 

Contrairement à Facebook et Instagram Shopping, TikTok n’a pas fait le choix de l’achat in-app et du canal de vente supplémentaire. Les finalisations de commande se font bien sur le site du e-commerçant, et non directement dans l’application. Une solution e-commerce qui vient donc soutenir le site du e-commerçant et non pas créer un canal de vente parallèle à celui-ci.

 

Enfin, TikTok a été particulièrement actif en août puisque le réseau social a aussi annoncé un partenariat avec Vimeo et Canva qui vise à ouvrir et à faciliter la création et la diffusion de publicités aux petites et moyennes entreprises. Rappelons ici aussi qu’un des plus gros succès d’Instagram et de Facebook est d’avoir rendu facilement accessible à toutes les entreprises des audiences jusque-là inatteignables pour elles.

outil community manager

Facebook mise gros sur le futur du travail avec WorkRoom 

Il y a 7 ans (déjà!), facebook rachetait Oculus, un des leaders du marché naissant des casques de réalité virtuelle. À l’époque, peu de monde avait vraiment compris l’intérêt de Facebook pour cette activité. Mais les choses semblent changer du côté de Menlo Park ! Après la présentation d’Horizon (dont nous vous parlions en détail ici), son jeu en réalité virtuelle, Facebook vient de présenter Horizon Workroom, son futur outil de collaboration à distance pour les entreprises

Ce nouvel outil créé par Facebook permet d’organiser des réunions à plusieurs et en totale immersion grâce aux casques VR Oculus Quest 2. Si la technologie semble prometteuse, tout le monde ne semble pas sur la même longueur d’onde que les ingénieurs de Facebook quand il s’agit de penser au futur du travail !

Onlyfans, la peur de la tumblr-isation

Pour cloturer ce recap de l’actu social media sur une note plus légère, prenons la direction d’Onlyfans, ou les fondateurs se sont offerts un joli bad buzz, bien rattrapé il faut le dire, par une gestion parfaite des mécontentements de sa communauté. 

Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, OnlyFans est un site qui permet à des créateurs de contenu de vendre des clips vidéos, des photos ou des messages à des abonnés. Et ces 12 derniers mois, la plateforme a vu son nombre d’utilisateurs passer de 20 à 120 millions. On y retrouve des acteurs, des musiciens, des coachs sportifs, et aussi des créateurs de contenu … pour adultes. Alors quand la plateforme a annoncé le 19 août sa décision de bannir tout contenu sexuellement explicite à partir d’octobre, c’est un peu le même effet que si vous allumiez une clope en faisant le plein de votre réservoir d’essence.

En cause ? OnlyFans est accusé de mettre sur la paille les créateurs et créatrices de contenu qui ont fait son succès.

Autre reproche fait à OnlyFans : céder aux sirènes de l’argent comme Tumblr l’avait auparavant ! L’hyper populaire (au début des années 2010) plateforme de microblogging avait annoncé en 2018 la fin des contenus sexuellement explicites pour poursuivre sa croissance. Résultat ? Une baisse de trafic colossale et une baisse de revenu toute aussi importante. Racheté par Yahoo en 2013 pour 1,1 milliards de dollars, la plateforme avait été revendue à peine 10 millions de dollars, 6 mois après cette annonce. 

Devant ce dilemme, OnlyFans a finalement décidé de suivre l’avis de ses utilisateurs et est revenu sur sa décision dans un tweet : 

 

S’en est fini de ce recap de l’actualité social media du mois d’août. On se retrouve fin septembre pour un nouveau résumé des news réseaux sociaux de la rentrée ! Bonne reprise à tous !

 

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 30 jours d'essai pour l'adopter !