Pour les entreprises d’e-commerce, le Social Retail est un élément crucial à intégrer dans une stratégie de marketing bien ficelée. En utilisant cette tactique, vous pouvez vendre sur les réseaux sociaux et augmenter le chiffre d’affaires de votre entreprise ou des clients de votre agence.

Vous vous demandez comment utiliser cette méthode avec succès ? Nous allons vous expliquer comment le Social Retail fonctionne et vous donner des astuces réalisables.

Qu’est-ce que le Social Retail ?

Le Social retail est le procédé de ventre des produits sur les réseaux sociaux, en utilisant l’engagement et l’activité des clients pour amplifier les résultats. Cette approche concerne typiquement les produits D2C (direct-to-consumer), elle est donc appropriée pour les entreprises d’e-commerce.

Une stratégie de Social Retail efficace bénéficie aussi bien aux entreprises d’e-commerce qu’à leurs clients.

Voici comment :

  • Les clients reçoivent de l’engagement pour leur contenu, et d’autres contreparties, quand ils créent du contenu qui met en avant votre marque.
  • Votre entreprise augmente son audience et vend plus de produits, en cultivant la fidélité de votre communauté de clients engagés.

Pourquoi le Social Retail est-il important ?

Si votre entreprise vend des produits en ligne, le Social Retail comporte de nombreux bénéfices. Analysons pourquoi c’est une tactique de marketing importante, et explorons les retombées positives du Social Retail lorsqu’il est bien mené.

Le Social Retail augmente les ventes d’e-commerce

D’un point de vue purement transactionnel, le bénéfice le plus important du Social Retail est de créer plus d’opportunités de vendre des produits D2C.

Avec les bons outils, vous pouvez facilement tracker les résultats de vos efforts de social retail. Nous allons voir comment attribuer le chiffre d’affaires aux canaux et campagnes spécifiques, et mesurer votre ROI (retour sur investissement).

Le Social Retail aide à produire du marketing de bouche-à-oreille

Le Social Retail implique l’utilisation des réseaux sociaux par votre équipe pour promouvoir votre entreprise ou celle des clients de votre agence. Cependant, cette tactique repose sur bien plus que de la promotion à sens unique. Elle dépend aussi de la capacité de vos clients et des abonnés à vos comptes sur les réseaux sociaux à parler de votre marque.

Ainsi, cette méthode crée un canal de marketing de bouche-à-oreille considérable, ce qui a un haut pouvoir d’influence. Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de ce type de marketing. En effet, il contribue à 13 % de toutes les ventes dans le monde, et mène à 3 trillions de dollars de dépenses.

Plus d’un quart des consommateurs indiquent que le marketing de bouche-à-oreille les aide à développer des affinités avec une marque. Le bouche-à-oreille est un moyen populaire de découvrir de nouvelles marques, notamment pour les Millenials. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre que 64 % des marketeurs considèrent le bouche-à-oreille comme étant le type de marketing le plus efficace.

Le Social Retail favorise la fidélisation d’une communauté

Si votre commerce a un faible taux de rétention clients, votre équipe fait peut-être face à des coûts élevés d’acquisition clients et une faible CLV (customer lifetime value). Le Social Retail peut vous aider à renverser cette tendance en améliorant la fidélisation et en fédérant une communauté.

Évidemment, plus les clients se sentent connectés à votre entreprise, plus ils sont amenés à faire des achats récurrents. Ils sont aussi plus à même de promouvoir votre contenu, poster à propos de votre marque, et recommander votre commerce à leurs amis et leur famille.

Le Social Retail peut facilement s’intégrer avec les autres canaux de marketing

On pourrait croire que les effets positifs du Social Retail s’arrêtent aux applications de réseaux sociaux. En réalité, cette tactique de marketing s’intègre facilement avec des canaux complémentaires, créant un effet bien plus important que ce qu’on pourrait croire.

Dans de nombreux cas, vous pouvez réutiliser le contenu Social Retail sur votre site d’e-commerce ou dans vos campagnes d’email marketing. Vous pouvez donc maximiser l’impact du marketing d’influence ou de l’UGC (user-generated content), et générer encore plus de valeur pour votre entreprise.

social listening

7 astuces de Social Retail pour augmenter vos ventes

Que votre commerce soit bien établi, ou nouveau sur le marché, vous pouvez créer une stratégie de Social Retail qui marche. Commencez par augmenter les ventes d’e-commerce avec les sept astuces suivantes.

1. Appuyez-vous sur les avis et témoignages clients

Les avis clients peuvent avoir un impact majeur sur vos ventes d’e-commerce. Selon Qualtrics, 93 % des consommateurs lisent les avis en ligne avant de faire un achat. Et vous pourriez être surpris d’apprendre le crédit que donnent la plupart des consommateurs aux avis clients. Plus de 90 % des Millenials font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations de leurs amis ou de leur famille.

Dans certains cas, les avis positifs peuvent également affecter combien les clients dépensent pour un achat. Ils sont en général prêts à dépenser 31 % plus de budget pour un commerce qui a des avis clients supérieurs.

Mais comment utiliser les avis clients pour augmenter vos ventes ? D’abord, il faut les rechercher. Dites à vos clients que vous aimeriez savoir ce qu’ils pensent de vos produits. Puis dites-leur exactement où aller pour laisser un avis. Par exemple, vous pouvez inclure le lien de la section “avis” de votre page Facebook ou Google My Business.

Observez le post Instagram de @soupemporium au-dessus. En plus de présenter un avis très positif, le post encourage les followers à partager leur propre expérience avec le commerce.

Tandis que vous collectez des avis flatteurs, n’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux. Vous pouvez les copier-coller mot pour mot dans la légende de vos posts. Vous pouvez aussi les inclure dans des visuels graphiques, ce qui leur fera gagner de l’attention.

Gardez à l’esprit que les avis positifs font office de preuve sociale. Ils montrent à vos prospects que votre commerce a déjà des clients satisfaits. Ce seul fait peut inciter les nouveaux clients à passer à l’achat, ce qui peut vous servir en Social Retail.

Le post Instagram de @purifysweatlodge au-dessus partage un avis client en légende ET en visuel. Le nom et la photo du client véhiculent l’authenticité et et la crédibilité.

Ci-dessous, @kitchen_fittings_direct utilise une story Instagram pour mettre en avant les avis clients. Les acheteurs peuvent cliquer sur ces stories pour lire d’autres expériences clients tandis qu’ils considèrent l’achat d’un produit.

2. Créez et surveillez vos campagnes et hashtags de marque

Les paroles de vos clients peuvent apporter beaucoup de valeur à votre entreprise. Et davantage quand ils créent du contenu qui fait référence à votre marque, à vos produits ou services.

Pour encourager les clients à communiquer sur leurs achats préférés, ou sur les raisons pour lesquelles ils consomment vos produits, créez un hashtag unique. Puis demandez aux clients d’inclure le hashtag dans leurs posts, pour pouvoir retrouver ce contenu facilement.

Dans le post Instagram au-dessus, @kingarthurbaking encourage ses clients à utiliser le hashtag #BakeOfTheWeek pour partager ce qu’ils ont cuisiné en utilisant leur farine. Cette marque met au point un thème hebdomadaire pour encourager les clients à être créatifs dans leurs publications.

Avec un outil de social listening comme celui d’Agorapulse, il est facile de localiser l’UGC. Dans l’onglet Listening, établissez une nouvelle recherche de listening pour votre hashtag. Sur Instagram ou Twitter, ajoutez le hashtag dans votre bio et mentionnez-le dans vos publications, en demandant à vos followers de l’utiliser aussi.

Puis connectez-vous sur votre tableau de bord Agorapulse et consultez l’onglet Listening régulièrement pour voir le contenu mentionnant votre hashtag. Avant de reposter de l’UGC sur votre compte, vérifiez avec le créateur original que vous en avez la permission. Puis vous pouvez partager le contenu depuis le compte de votre marque, en donnant le crédit au créateur original.

Dans le post Instagram ci-dessus, @crateandbarrel partage une série d’UGC qui montrent les miroirs de salle-de-bain de la marque chez plusieurs clients. La marque utilise le hashtag #CrateStyle pour rassembler et partager l’UGC efficacement.

Ci-dessous, @williamssonoma partage une table à manger dans un jardin, entourée des chaises de la marque. Comme dans les autres exemples, cette image d’UGC donne aux consommateurs de nouvelles idées pour utiliser les produits de la marque, ce qui peut convaincre les prospects à passer à l’achat.

3. Construisez pour votre marque un réseau d’ambassadeurs

Tandis que vous cultivez une communauté de clients heureux sur les réseaux sociaux, soyez attentifs aux personnes qui commentent régulièrement vos posts, et ceux qui créent du contenu original mettant en scène vos produits.

Les personnes qui interagissent fréquemment avec votre contenu sur les réseaux sociaux sont peut-être plus que des clients heureux. S’ils font des achats régulièrement et qu’ils parlent de votre marque sur les réseaux sociaux, ils pourraient être de bons candidats pour un programme d’ambassadeurs de marque.

En général, un programme d’ambassadeurs de marque accueille les personnes qui prennent naturellement la parole pour une marque. La plupart des marques envoient à leurs ambassadeurs des produits gratuits à essayer, et leur suggèrent des moyens de communiquer à leur propos sur les réseaux sociaux. Certaines envoient même à leurs ambassadeurs des produits en avant-première, pour leur donner un aperçu exclusif.

Avec ce type de programme, votre commerce gagne un réseau d’ambassadeurs de marque qui créent du marketing de bouche-à-oreille. Ils publient aussi un flux régulier de contenu sur les réseaux sociaux, que vous pouvez réutiliser sur les canaux de la marque. En échange, les ambassadeurs reçoivent des produits gratuits d’une marque qu’ils aiment, ainsi que de la visibilité sur les réseaux sociaux.

Un outil de CRM (customer relationship management) des réseaux sociaux peut vous faciliter la tâche pour trouver des ambassadeurs de marque. Sur votre tableau de bord Agorapulse, allez sur l’onglet Fans & Followers, qui tracke les personnes qui ont interagi avec votre contenu.

Agorapulse étiquette automatiquement les personnes en fonction de leur type d’engagement et de sa fréquence. Cherchez les personnes avec le tag “Ambassadeur” pour identifier les partenaires potentiels. Autrement, créez vos propres tags dans votre social media CRM pour identifier les personnes que vous voulez ajouter à votre réseau d’ambassadeurs de marque.

En plus de créer un programme d’ambassadeurs de marque, c’est une bonne idée de considérer un programme de marketing d’influence. En quoi les deux sont-ils différents ?

  • Les réseaux d’ambassadeurs de marque ont tendance à être plus informels. En général, les ambassadeurs de marque reçoivent des produits gratuits, mais pas de rémunération. Ils peuvent choisir de poster ou non en mentionnant la marque, et il n’y a pas de cahier des charges pour le contenu qu’ils créent.
  • Les partenariats de marketing d’influence ont tendance à être plus professionnels. En général, les influenceurs reçoivent des produits gratuits ET une rémunération pour leur temps et leur expertise. Ils acceptent de publier un certain type de contenu ou un nombre de publications en échange de paiement.

Les influenceurs ont aussi souvent des réseaux plus larges, ce qui peut mener vers un plus gros boost des ventes. De plus, vous pouvez donner aux influenceurs un URL unique ou un code promo qu’ils partageront avec leurs followers. Ainsi, vous pouvez attribuer les ventes correspondantes à leur travail.

Dans le Reel Instagram ci-dessus, l’influenceur @food.kids.love montre une astuce de cuisine qui utilise les gâteaux de @naturesbakery. Le tag “partenariat rémunéré” confirme qu’il s’agit de marketing d’influence, et le contenu permet à la marque de gâteaux de promouvoir ses produits à une audience engagée.

Quand vous passez un accord avec un influenceur, votre marque a souvent l’option de republier le contenu. Cela vous donne l’occasion d’augmenter vos ventes par le biais de l’audience de l’influenceur, et la votre.

Par exemple, dans le post Instagram ci-dessus, l’influenceur @skincarestandard publie à propos des produits @biossance en utilisant le tag “partenariat rémunéré”. Dans le post Facebook ci-dessous, @biossance reposte le contenu sur ses propres canaux, en identifiant le créateur original. La marque ajoute aussi un lien pour diriger facilement les followers vers l’achat.

5. Utilisez les tags produits pour faciliter l’achat

Si vous voulez générer des ventes depuis les réseaux sociaux, ajouter des liens vers votre site d’e-commerce peut aider. Mais dans certains cas, ajouter des tags produits peut s’avérer encore plus efficace. Avec les tags produits, les clients peuvent commencer à faire leur shopping depuis Facebook ou Instagram. Quand ils sont prêts à passer à l’achat, ils peuvent soit se rendre sur votre site, soit payer directement sur l’application.

Pour utiliser les tags produits à bon escient, soyez créatifs !

Par exemple, @BobsRedMillNaturalFoods demande à ses clients pourquoi ils ont acheté leurs flocons d’avoine dans le post Facebook ci-dessus. Le post a généré des dizaines de commentaires, donnant de la visibilité sur les préférences des clients, leurs modes de réflexion, et les raisons pour lesquelles ils aiment le produit.

Ainsi, cette publication amplifie la preuve sociale. Elle inclue aussi des tags produits, pour que les clients curieux puissent facilement se diriger vers l’achat de flocons d’avoine.

Dans le Reel Instagram ci-dessous, @breadsrsly partage un UGC à propos du pain de la marque. Dans son repartage, la marque ajoute le tag produit pour que les clients puissent aller acheter le pain et recréer le petit déjeuner montré dans le Reel.

Pendant des années, Instagram a limité la fonctionnalité des tags produits aux comptes des magasins en ligne. Depuis avril 2022 cependant, la plateforme a ouvert les tags produits à tous les comptes publics. Cela signifie que les influenceurs ou les ambassadeurs de marque avec lesquels vous travaillez sont en mesure d’ajouter les tags produits de votre entreprise à leur UGC, vous aidant ainsi à atteindre vos objectifs de Social Retail.

L’utilisation organique des réseaux sociaux offre de nombreuses options en termes de Social Retail. Mais si vous voulez atteindre vos objectifs de vente plus rapidement, envisagez les publications sponsorisées.

Vous pouvez faire la promotion de vos produits d’e-commerce sur Facebook et Instagram depuis Ads Manager. Créez une nouvelle campagne de publicité en utilisant l’objectif “sales” ou “catalog sales”, et reliez-la à votre catalogue d’e-commerce. Au niveau de la publicité, choisissez le format carrousel.

Si vous optez pour une publicité dynamique, Facebook et Instagram peuvent automatiquement montrer jusqu’à 10 produits au format carrousel. L’algorithme montre les produits avec lesquels chaque utilisateur a le plus de chances d’interagir, ce qui est idéal pour générer des ventes.

Dans la pub Facebook de @fernishliving ci-dessus, la marque utilise un carrousel pour mettre en avant différentes options d’ameublement pour les pièces principales de la maison. Pour booster les ventes, la légende de la publicité inclue aussi une preuve sociale de la part de clients satisfaits.

La pub Facebook de @insideweatherdesign ci-dessous utilise le format “collection” pour encourager l’achat sur l’application. Enfin pour s’appuyer sur le pouvoir du Social Retail, la légende fait référence aux plus de 3000 avis 5 étoiles de l’entreprise.

7. Mesurez votre ROI avec un outil de management des réseaux sociaux

Pour vous assurer que vos efforts de Social Retail sont fructueux, vous devez mesurer le ROI de vos réseaux sociaux. Bien que vous puissiez utiliser Google Analytics ou votre plateforme d’e-commerce pour tracker le ROI de vos réseaux sociaux, le procédé n’est pas si simple. Ces outils de mesure peuvent vous faire perdre beaucoup de temps et de ressources.

Mais avec Agorapulse, vous pouvez mesurer efficacement le ROI de votre Social Retail pour des canaux tels que Facebook et Instagram, mais aussi Twitter et YouTube. Commencez par intégrer votre compte Google Analytics à Agorapulse. Puis rendez-vous sur l’onglet ROI de votre tableau de bord Agorapulse, et commencez à analyser vos résultats.

D’un coup d’oeil, vous pouvez voir le nombre de visites, le montant total des transactions, et le montant du chiffre d’affaires que les réseaux sociaux ont généré pour votre business. Pour repérer des tendances de ventes, vous pouvez mesurer chaque donnée dans le temps en utilisant des graphiques journaliers.

Agorapulse montre aussi le détail des données canal par canal, pour que vous puissiez identifier quelle plateforme de social media fonctionne le mieux pour votre marque. Pour savoir quelle landing page ou campagne a généré le plus de ventes, utilisez les graphiques à votre disposition pour déterminer celles qui ont le meilleur ROI. Ainsi vous saurez où focaliser vos futurs efforts de Social Retail, et comment structurer vos campagnes efficacement.

Pour attribuer le ROI aux campagnes de manière précise, pensez bien à ajouter des paramètres UTM aux URL que vous postez sur les réseaux sociaux. Pour les posts organiques, vous pouvez ajouter les paramètres UTM dans l’outil de publication d’Agorapulse. Pour les campagnes payantes, utilisez l’outil de paramètres UTM de votre Ads Manager. Une fois que ces posts sont publiés, vous pouvez tracker les résultats dans l’onglet ROI de votre tableau de bord Agorapulse.

En conclusion : ce qu’on a appris sur le Social Retail

Que vous gériez les réseaux sociaux pour votre propre entreprise ou les clients de votre agence, vous pouvez incorporer le Social Retail dans votre stratégie marketing dès aujourd’hui. Utilisez les astuces de cet article pour augmenter vos ventes d’e-commerce, fédérer une communauté engagée, et atteindre de meilleurs objectifs commerciaux.

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 30 jours d'essai pour l'adopter !