Peu importe le destinataire, un reporting social media se doit d’être parfait. Qu’il soit destiné à votre chef, un client ou votre équipe, tout le monde doit pouvoir comprendre les données mises en avant et surtout les points forts et les points faibles de la stratégie social media établie.

À travers cet article, nous allons vous présenter les meilleurs pratiques pour réaliser un reporting social media parfait ! Parmi les points abordés, on retrouve, la manière de le créer, la présentation du reporting, mais aussi les données mises en avant.

Parmi les questions les plus communes sur les réseaux sociaux et leurs apports, on retrouve :

Les abonnés : combien y a-t-il de nouveaux abonnés ? Sont-ils engagés avec le contenu ?
Le contenu et les performances : Quel contenu a le mieux performé ? Quel est le ROI ? Quels sont les résultats de la concurrence ?
Données démographiques : Quels sont les centres d’intérêts des abonnés ? Où vivent-ils ? Quel est leur âge et leur sexe ? Y a-t-il des informations supplémentaires à leur sujet ?

Adapter les reporting social media

Chaque client est différent et leur compréhension d’un reporting l’est également.

L’une des premières choses à déterminer est le niveau de détail d’un reporting social media. Les Social Media Managers, les managers occupés et les novices en matière de réseaux sociaux souhaitent des niveaux différents de données, d’explications et de conseils.

Une chose est cependant universelle : Les destinataires du rapport ne veulent pas chercher des informations ou creuser pour trouver des données.

Ils veulent voir les indicateurs clés immédiatement et comprendre comment ils sont liés à leurs KPI social media. Il y a un autre élément à prendre en compte. Les clients (et les patrons) n’ont pas le temps (ou la capacité d’attention) de lire un rapport trop lourd.

Une étude récente de l’Université Technique du Danemark suggère que notre capacité d’attention collective est actuellement de 8 secondes et qu’elle diminue en raison de l’abondance des informations qui nous sont présentées.

Un reporting calcule automatiquement les mesures clés que vous pouvez exporter au format PDF.
Les rapports basiques sur Agorapulse comprennent :

  • la croissance du compte
  • la démographie de l’audience
  • les impressions
  • un aperçu du contenu
  • l’engagement
  • le community management
  • les meilleurs moments pour poster

Débuter avec Power Reports

Tout au long de l’article, nous utiliserons Power Reports, un add-on d’Agorapulse. Power Reports permet de générer un rapport personnalisé dans lequel il est possible de choisir d’ajouter les données agrégées, en plus des données individuelles de chaque profil.

Power Reports est facturé à partir de 29 euros par mois, en plus de l’abonnement traditionnel. Cet add-on permet de :

  • accéder à plusieurs profils à la fois pour un rapport combiné sur les réseaux sociaux
  • créer des rapports avec des données provenant de 10 profils

option dans Power Reports

  • fournir un aperçu combiné pour tous les canaux
  • choisir les données agrégées (désélectionner les indicateurs non pertinents)
  • programmer l’envoi de rapports chaque semaine ou chaque mois, sans avoir à se connecter. Les rapports peuvent d’ailleurs être envoyé à des utilisateurs externes
  • montrer le contenu le plus performant pour chaque canal. Une information essentielle pour améliorer la stratégie de marketing de contenu
  • personnaliser le rapport, en ajoutant le logo de son agence ou de son client

personnalisation Power Reports

Les rapports d’Agorapulse se téléchargent dans des PDF joliment conçus que vous pouvez envoyer directement aux clients.

Cependant, il est conseillé de le joindre à un  e-mail soulignant et expliquant les données clés ou les succès. Vous pouvez également ajouter un tableau à la fin pour vos points forts ou vos notes.

Pour inclure ces informations supplémentaires, insérez des pages supplémentaires dans votre rapport PDF ou exportez tous vos indicateurs sous forme de CSV afin de pouvoir les trier et les formater selon vos besoins.

1. Reporting social media : Mettre en avant les abonnés

Les Social Media Managers ont tendance à être moins enthousiastes à propos des abonnés que les clients et les responsables. C’est probablement parce que nous savons que cette mesure n’est pas particulièrement indicative des performances.

Le chiffre n’est pas précis, car de nombreux comptes ont acheté des abonnés…  Cependant, l’évolution du nombre de followers depuis que vous avez commencé à gérer le compte est un élément à souligner.

Comparer les abonnés

Vous trouverez ci-dessous un rapport de comparaison sur Twitter. On peut observer que le nombre de followers a augmenté de 20 % et que l’engagement a augmenté de 53,7 % en un mois.

power reports comparaison des followers

Ce ne sera pas toujours le cas et il n’est pas nécessaire de cacher les données qui montrent un déclin. Cherchez plutôt à savoir pourquoi, ce qui a changé et comment vous pouvez vous améliorer à l’avenir.

L’engagement

Vous trouverez ci-dessous l’engagement sur Twitter pour ce même compte. Il s’agit d’une donnée importante à souligner, car elle montre comment les clients s’engagent avec la marque.

Nous pouvons voir que le jour où nous avons téléchargé un GIF drôle, il y a eu 16 likes et 3 retweets.

KPI sur Twitter

Les commentaires

N’oubliez pas d’ajouter tous les comptes publicitaires pour vous assurer que vous voyez les commentaires et l’engagement de votre stratégie payante. Cela vous donnera une image globale plus claire.

2. Reporting social media : Analyse du contenu

La performance du contenu est une donnée clé pour les Social Media Manager. Le contenu comprend les publications, les tweets, les vidéos, les GIF et les images.

Voici quelques-uns des points que votre rapport devrait mettre en évidence :

Publication

Il est important de montrer combien de messages ont été publiés sur les réseaux que vous gérez. Cela indique le degré d’activité et permet de faire une comparaison avec les périodes précédentes .

Vous trouverez ci-dessous une vue agrégée du contenu sur Facebook, LinkedIn et Twitter en janvier 2021 par rapport à décembre 2020.

vue agrégée publications

Comme on peut le constater, 8,2 % de contenu supplémentaire a été publié en janvier. Le total des éléments publiés est de 317. On obtient alors une moyenne de plus de 10 publications par jour sur tous les réseaux, ce qui est impressionnant.

Le meilleur contenu

Montrer les meilleurs contenus en fonction de l’engagement est un excellent complément à votre rapport. Cette mesure montre combien de personnes le contenu a atteint, le nombre d’utilisateurs engagés et le nombre de clics.

Top Content AgoraPulse

Vous pouvez répertorier vos meilleurs contenus par réseaux ce qui illustre également votre stratégie de contenu multicanal.

Si le contenu était sponsorisé, par exemple un boost de publication sur Facebook, il est intéressant de mettre en relation les clics avec les achats et le CPC (coût par clic). Pour les données importantes à mettre en avant, le reach, le coût par résultat et les dépenses globales, devraient suffir.

Si le lien était tracké, il est possible de l’intégrer dans votre rapport Google Analytics.

Vos rapports sur les réseaux sociaux ne doivent pas prendre des heures à lire. Gardez-les simples.

Label Reports

La fonctionnalité Label Reports de Power Reports offre divers avantages :

  • suivre le succès des campagnes marketing
  • générer des rapports personnalisés pour toutes les parties prenantes
  • compléter la stratégie marketing avec des données supplémentaires

fonctionnalité label report

Il est possible de créer autant d’étiquettes que souhaité, pour un maximum de 5 profils sur les réseaux sociaux.

Les résultats des campagnes sur les réseaux sociaux sont ainsi disponibles, ainsi que les détails nécessaires.

exemple de label report

Les Hashtags

Les hashtags font partie du contenu que vous utilisez sur vos réseaux et devraient faire partie de votre rapport sur les réseaux sociaux.

Heureusement, Agorapulse regroupe vos hashtags populaires et les affiche par popularité dans un nuage de mots.

hashtag de nuage généré par Agorapulse

Cela permet de voir et d’expliquer comment les hashtags ont un impact sur l’engagement et les conversations sur chaque réseau. Il s’agit d’une fonctionnalité très utile, si vous envisagez de mener une campagne ou de créer un hashtag de marque. Elle isolera l’engagement pour ce hashtag en mettant en évidence sa portée.

Dans votre mail récapitulatif,  dressez la liste de vos meilleures publications du mois. Précisez si elles sont organiques ou payantes et expliquez pourquoi elles ont eu autant de succès. Faites savoir que vous avez utilisé d’excellents hashtags ou que vous vous êtes appuyé sur les nouvelles tendances.

Conseil pour les rapports : vous pouvez comparer des indicateurs clés tels que la portée, l’engagement et les commentaires négatifs avec les performances de la page moyenne via le baromètre AgoraPulse.

Vous pouvez même choisir de comparer avec des pages de taille similaire à la vôtre pour obtenir un résultat réaliste. Le Baromètre Facebook est gratuit, alors essayez-le !

 

comparer resultat page Facebook

3. Rapports Social Media : Analyse des données démographiques

Découvrir et analyser les données démographiques d’une marque est une partie amusante de vos rapports. C’est également une section susceptible d’intéresser les destinataires qui sont des spécialistes du marketing !

La connaissance de votre public est essentielle pour créer un contenu ciblé qui suscite des clics et permet de gagner des marchés.

Voici quelques données démographiques auxquelles vous pouvez accéder via les rapports Agorapulse :

Ancienneté et poste occupé

L’ancienneté et le poste occupé sont des informations importantes à utiliser sur les réseaux sociaux.

Par exemple, les chefs d’entreprise supposent souvent qu’Instagram est réservé aux ados ou jeunes adultes, mais ce n’est pas du tout le cas.

En fait, 33 % des internautes âgés de 30 à 49 ans utilisent Instagram. En outre, 42 % des personnes gagnant plus de 75 000 dollars utilisent Instagram.

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessous, la plupart des abonnés de Contentworks occupent des postes à responsabilité dans des entreprises de 11 à 50 employés et ont le titre de Business Developper. Ce sont d’excellentes données de reporting à partager avec les clients.

donnés démographiques audience réseaux sociaux

Présence en ligne

Quand vos abonnés sont-ils en ligne ? Il s’agit de données utiles qui devraient déjà être prises en compte dans votre stratégie social media.

Si un client vous demande pourquoi vos publications sont publiées à 6 heures du matin, c’est pour cette raison ! N’oubliez pas que les posts doivent être publiés dans le fuseau horaire de votre public cible, pas le vôtre.

heure abonné en ligne

Plus d’informations détaillées

Vous pouvez accéder à des données démographiques plus détaillées sur les pages de chaque réseaux sociaux, surtout si vous diffusez des publicités.

Sur LinkedIn par exemple, il est fournit des informations détaillées par lieu, fonction, ancienneté, secteur et taille de l’entreprise. Cela n’est probablement pas nécessaire pour tous les rapports.

informations démographique reporting social media

En tant que Social Media Manager ou agence ayant accès aux données démographiques, c’est à vous de faire un rapport sur ces données et de faire des suggestions pour le contenu futur.

De même, si vous constatez qu’un canal est beaucoup plus performant que les autres pour votre groupe démographique, vous pouvez faire des suggestions pour y consacrer du temps et du budget.

Quelques conseils pour rédiger un reporting social media parfait

  • Des rapports ponctuels : réalisez vos rapports au même moment chaque mois. Si vous les envoyez le 5 de chaque mois, gardez cette habitude
  • Souligner les problèmes : tout ce qui figure dans votre rapport ne doit pas forcément porter sur les gains. Si vous vous engagez dans cette voie… vous finirez par cacher des données négatives, ce qui n’est pas idéal. Mettez en évidence tous les problèmes, les contenus médiocres ou les échecs de hashtags. Cela vous aidera, vous et la marque, à les éviter à l’avenir
  • Idées de contenu : à la fin de votre reporting social media, proposez des idées de contenu pour le mois à venir. Montrez que vous utilisez un calendrier éditorial et que vous êtes au courant de tous les événements qui peuvent convenir à la marque. Vous pouvez également ajouter des conseils et des suggestions à la fin
  • Focus sur les KPIs : si votre client vous a expliqué ses indicateurs clés de performance ou si vous l’avez aidé à élaborer sa stratégie, il est important de montrer que vous êtes en phase avec eux. Conservez les principaux KPI du client et faites-y référence dans chaque rapport
  • Réaliser des suggestions : si vos rapports montrent que les vidéos et les GIFs sont performants, suggérez à votre client d’en produire davantage. Si vous pouvez être spécifique sur le type de vidéo qui a obtenu le plus d’engagement, il peut être reproduit à l’avenir
  • Montrer ce que fait la concurrence : vous avez vu une campagne pertinente d’un concurrent ? Faites une capture d’écran avec des données d’engagement. Vous montrerez ainsi que vous observez la concurrence et que vous êtes prêt à en découdre !
  • Utiliser des dates de comparaison personnalisées :
    Comparez des périodes de temps autres que le “dernier mois” ou les “7 derniers jours” standard. Grâce à cette option personnalisée, vous pouvez montrer des informations spécifiques sur les performances de votre équipe.
  • Bonus, utilisez les label reports pour montrer les performances de campagnes spécifiques : vous pouvez créer des rapports spécifiques pour vos campagnes social media en utilisant les Label Reports

Conclusion

Vous avez désormais tous les éléments essentiels pour réaliser un reporting social media, répondant aux attentes de tous les destinataires, avec les informations clés ! À votre tour !

Article traduit de l’original, par Charli Day.

Vous n’avez pas encore testé Agorapulse ? Il ne vous faudra pas plus de 30 jours d'essai pour l'adopter !