Comment éviter la triche sur vos jeux-concours facebook

Publié le mai 15, 2014 par

Chez Agorapulse, nous avons pu constater (au cours des 2 dernières années), une forte augmentation des questions concernant la gestion des potentiels tricheurs sur les jeux-concours. C’est un sujet récurrent pour les administrateurs qui proposent des applications jeux-concours sur leur page Facebook : un sujet frustrant et chronophage.

Mais vous, chers administrateur de page, vous n’êtes pas seuls. Oui, vous pouvez protéger votre campagne contre les tricheurs et autres concouristes près à tout pour gagner le gros lot. Sur la base de notre expérience de milliers de campagnes à travers le monde, nous avons pu déceler et mettre en place des stratégies pour lutter contre ce fléau.

Nous avons même réalisé un tutoriel en vidéo pour aider nos clients à se protéger des comportements frauduleux.
Allez, c’est parti : jetons un œil aux 9 éléments à connaître pour lutter contre la triche sur votre prochain jeu-concours.

1° Choisissez les lots du jeu-concours

En offrant des prix qui séduisent tout le monde, et pas forcément votre audience cible, vous-vous mettez en danger. Si vous vendez des clubs de golf, offrez des clubs de golf et pas des iPads… à moins que votre concours serve à vous ouvrir à un plus large public.
Nous avons nous-mêmes offert des iPads récemment, aux clients qui nous envoyaient des témoignages sur l’utilisation de notre plateforme. Et oui… nous n’avons pas offert d’abonnements gratuits ou autres réductions, mais des iPads. En général ce n’est pas une bonne idée, mais en se protégeant de manière intelligente, l’idée devient bonne :
1. La participation ne pouvait être validée qu’à condition d’être client Agorapulse
2. Nous sommes des amoureux de technologies : notre plateforme étant parfaitement compatible avec les tablettes, nous avons pensé qu’il était intéressant de lier une tablette à notre jeu-concours.

Offrir des iPads à un concours Facebook n’est pas forcément une mauvaise idée, mais si vous le faites, soyez sûr que les participants sont seulement des clients ou des prospects sérieux. Autrement, votre campagne va devenir un paradis pour tricheurs (et un enfer pour vous).

Offrir des iPads à un concours Facebook n’est pas forcément une mauvaise idée, mais si vous le faites, soyez sûr que les participants sont seulement des clients ou des prospects sérieux. Autrement, votre campagne va devenir un paradis pour tricheurs (et un enfer pour vous).

Quel que soit votre business, posez-vous toujours ces questions :
– Ces lots sont-ils attirants uniquement pour ma cible ?
– Ces lots vont-ils attirer d’autres participants, hors cible ?Si vous répondez oui à la seconde question, vous aurez besoin soit de restreindre l’accès à votre campagne, soit de trouver d’autres lots à distribuer.

2° Communiquez avec les bons canaux

A première vue, il y a une règle simple : si vous faites jouer seulement vos clients, le risque de vous retrouver avec des tricheurs est presque nul. Si vous-vous adressez à des prospects sérieux (déjà enregistrés dans vos bases, par exemple) le risque augmente mais reste faible. Si vous ciblez des prospects anonymes (les visiteurs de votre site, ou ceux qui auront vu une publicité précise) alors le risque augmente significativement. Et finalement, si vous ciblez le grand public sans restriction (comme avec une pub TV) le risque devient alors très élevé, les indicateurs passent au rouge.
Selon la taille de votre base clients et prospects, vous pourriez être tenté de diffuser largement votre concours pour attirer davantage de participants. Ceci est parfaitement légitime, mais attention : plus vous ouvrirez votre communication au grand public, plus grande sera la probabilité d’attirer des tricheurs. Si vous persistez dans cette voie, aucun problème : les conseils suivant vous permettront de limiter la casse ;-).
Des publicités Facebook peuvent être une bonne idée pour promouvoir votre concours. Mais attention aux options de ciblage que vous allez utiliser. Plus large votre audience sera, plus nombreux seront les fraudeurs.

Dans les exemples ci-dessus, si la pub de gauche cible seulement des photographes, pourquoi pas. La pub de Ford par contre semble viser un public trop grand. Limiter la participation aux seuls possesseurs de véhicule Ford serait un choix plus sûr.

Dans les exemples ci-dessus, si la pub de gauche cible seulement des photographes, pourquoi pas. La pub de Ford par contre semble viser un public trop grand. Limiter la participation aux seuls possesseurs de véhicule Ford serait un choix plus sûr.

3° Faites attention aux options de viralité

Ah la viralité… « On a pas de sous mais on a de la viralité ! ». La promesse virale de Facebook est une grande tentation, en particulier lorsque vous lancez un jeu-concours. Schématiquement, voilà à quoi ça ressemble : vous faites une promo à vos fans Facebook, à votre base emails et aux visiteurs de votre site web. Ensuite, ils participent puis partagent l’info à leurs propres contacts ce qui vous permet d’élargir votre campagne au-delà de votre public de départ. Sur le papier, c’est excellent !

Afin de motiver vos premiers participants à partager votre campagne avec leurs amis, la plupart des fournisseurs d’applications proposent des fonctionnalités intégrées : partages, invitations, tweets, … dont l’utilisation augmente les probabilités de gagner. Pour résumer : plus vous faites concourir vos amis, plus vous avez des chances de gagner. Nous offrons aussi ce genre de fonction, mais cette mise en place n’est pas toujours une bonne idée.

Si votre campagne offre des lots très attractifs à un large public, les tricheurs détourneront les mécanismes du jeu à leur profit. Comme ils ont sûrement déjà crée de nombreux faux profils en tant qu’amis, ils auront quoi qu’il arrive plus de chance de gagner que les autres. Pour vous, cela va seulement générer de nouveaux fans de très mauvaise qualité et ça, clairement, c’est une très mauvaise nouvelle pour vous. Cela pourrait dégrader les performances futures de votre page (le taux d’engagement va probablement diminuer et nuire à votre classement Edgerank).

Les options virales peuvent être une bonne idée, mais elles facilitent aussi le travail des tricheurs. Dans certains cas, vous feriez mieux de ne pas les utiliser du tout.

Les options virales peuvent être une bonne idée, mais elles facilitent aussi le travail des tricheurs. Dans certains cas, vous feriez mieux de ne pas les utiliser du tout.

4° Quelles applications mettre en place, comment, et lesquelles faut-il craindre ?

Oui, certaines applications jeux-concours sont plus à risques que d’autres, je ne pense pas vous surprendre en disant cela.

A) Les applications à faible risque
Les applications qui ne tiennent pas compte de la participation d’autrui pour augmenter vos chances de gagner ne sont pas susceptibles d’attirer les tricheurs. L’aspect aléatoire d’un simple tirage au sort par exemple ne sera pas très attirant pour eux. S’ils décident de participer avec plusieurs faux comptes, vous pourrez toujours le savoir avec une fonctionnalité anti-triche (voir ci-dessous).
Si vous activez l’option virale, qui déclenche un tirage au sort secondaire parmi les amis du gagnant par exemple (ou qui augmente les chances de gagner), vous pourriez rapidement faire face à un flux important de concouristes. Nous offrons des options de ce genre dans les apps Agorapulse, mais nous avertissons toujours les administrateurs des problèmes potentiels que cela peut générer.
Parce que les effets positifs de ces options virales sont très limités (moins de 2% des amis invités participent effectivement), la réflexion s’impose avant utilisation.

Pour résumer : Une application simple avec gagnant aléatoire sera un très bon choix pour lutter contre les tricheurs.

B) Les applications à risque élevé
Les applications les plus susceptibles d’attirer les fraudeurs sont celles qui reposent davantage sur la participation d’autrui pour gagner. Les concours photo et vidéo entrent dans cette catégorie.
Si un concours photo ou vidéo classe les participants d’après le nombre de votes qu’ils ont reçu, c’est une grande tentation d’arnaquer le système et d’acheter ou d’échanger ses votes avec d’autres participants pour se retrouver en haut de la liste.

Organiser un concours avec des votes nécessite certaines précautions :
– Ne jamais attribuer de récompense sur un résultat reposant uniquement sur des votes.
– Faire intervenir un jury pour le gros lot
– Réaliser un tirage au sort pour le deuxième lot
– Offrir un lot moins précieux à celui / celle qui a obtenu le plus de votes

 

Le jury est totalement indépendant, et permet de conserver la main sur la gestion de votre jeux-concours. S’il estime qu’une participation qui a reçu beaucoup de votes ne mérite pas de prix à cause de sa mauvaise qualité (ce qui est un indice d’arnaque) ou parce que votre application a détecté cette entrée comme frauduleuse, vous avez toujours la possibilité d’en choisir une autre qui paraît moins suspecte.

Les concours photo sont parmi les applications les plus risquées lorsqu’il s’agit d’attirer les tricheurs. Tout spécialement si les lots sont attribués seulement d’après le nombre de votes reçus.

Les concours photo sont parmi les applications les plus risquées lorsqu’il s’agit d’attirer les tricheurs. Tout spécialement si les lots sont attribués seulement d’après le nombre de votes reçus.

5° Préparez votre meilleure protection : le règlement

Tous les jeux-concours Facebook doivent avoir un règlement. C’est obligatoire dans les Conditions Générales de Facebook et dans la législation de la plupart des pays, ce qui fait deux bonnes raisons d’en rédiger un soigneusement ! C’est aussi certainement votre meilleure protection contre les tricheurs.

Comment votre règlement peut-il vous protéger ?

– Enoncer clairement la possibilité de bannir un utilisateur considéré comme suspect (sinon, gare aux mécontents qui ne se priveront pas d’un commentaire désagréable sur votre Timeline).
– Décrivez clairement le processus de sélection des gagnants : jury, attribution des lots, …
Les tricheurs potentiels liront ce règlement officiel très attentivement et s’ils pensent qu’il est impossible de tricher, ils ne participeront même pas.

Dans l’idéal, votre règlement devrait contenir un paragraphe comme celui-ci :

« Le Sponsor se réserve le droit de disqualifier des participants. Les participants ne doivent pas participer plusieurs fois ou voter pour eux-mêmes avec de faux comptes Facebook. Les activités frauduleuses seront examinées et aboutiront à l’exclusion. »

6° Favorisez les mécanismes de participation sécurisés

Il y a de nombreux débats qui portent sur l’obligation faite aux participants d’installer une application Facebook et d’accepter les demandes de permissions. Nous avons déjà écrit à ce sujet plusieurs fois, et pour diverses raisons, nous restons convaincu que c’est la meilleure option. Le meilleur argument pour cela consiste à dire que c’est comme un pare-feu contre la triche.
Si la seule modalité de participation est un formulaire ou un bouton de vote, il devient alors très simple de participer et c’est un signal positif adressé aux concouristes.

En demandant aux participants d’installer votre application Facebook, vous sécurisez votre processus de participation et vous vous donnez les moyens de détecter les utilisateurs suspects.

D’ailleurs, le taux de conversion d’une application Facebook est très bon d’après nos propres données internes : à peu près 70% !

En utilisant une app qui demande l’autorisation des participants pour s’installer, vous rendez la fraude plus difficile puisque les tricheurs devront créer de multiples comptes Facebook. C’est une activité qui prend beaucoup de temps (bien plus que de créer de fausses adresses e-mail) et risquée (Facebook surveille les comptes en continu et supprime les faux, réduisant à néant les efforts des imposteurs !).

En utilisant une app qui demande l’autorisation des participants pour s’installer, vous rendez la fraude plus difficile puisque les tricheurs devront créer de multiples comptes Facebook. C’est une activité qui prend beaucoup de temps (bien plus que de créer de fausses adresses e-mail) et risquée (Facebook surveille les comptes en continu et supprime les faux, réduisant à néant les efforts des imposteurs !).

7° Forcez l’installation d’une application pour repérer les tricheurs

Agorapulse est l’un des nombreux fournisseurs d’applications jeux-concours Facebook et nous savons à quel point il est difficile d’en choisir un bon.
Pour vous aider dans votre choix, un des critère à ne pas négliger est la présence –ou non- d’un module de détection et traitement des utilisateurs suspects.

Cette checklist pourra vous être utile :
– Le jeu-concours nécessite l’installation d’une application Facebook avec ses permissions.
– L’application doit enregistrer et archiver toutes les adresses IP de tous les participants pour repérer les utilisateurs suspects.
– Vous devez pouvoir identifier tous les utilisateurs ayant la même adresse IP.
– Vous devez pouvoir exclure individuellement ou en groupe des participants à un concours ayant une même adresse IP : gain de temps.
– En excluant un utilisateur, vous devez vous assurer que sa participation et son vote sont également supprimés.
– Bannir complètement un utilisateur : jeu-concours en cours, à suivre, Timeline, … Votre travail de gestion des tricheurs doit être pérenne : il n’est pas question d’exclure un tricheur qui pourrait revenir au prochain jeu-concours.

Agorapulse offre toutes ces fonctionnalités avancées contre la fraude, mais d’autres peuvent le faire aussi. Assurez-vous simplement que c’est le cas sinon, votre jeu-concours pourrait s’avérer être un vrai cauchemar.

Pour diminuer le désagrément d’avoir à gérer les comportements frauduleux, choisissez un vendeur d’app qui offre des options simples d’identification et d’exclusion.

Pour diminuer le désagrément d’avoir à gérer les comportements frauduleux, choisissez un vendeur d’app qui offre des options simples d’identification et d’exclusion.

8° Apprenez à détecter un tricheur

Parfois, les tricheurs sont vraiment bons : il faudra alors faire preuve de malice et de bon sens pour évaluer le profil et prendre la décision qui s’impose.

Voici une check-list qui pourrait vous être utile :

#1 Les faux comptes Facebook ont très peu d’amis,
Ils n’ont généralement rien sur leur Mur ni dans le détail de leurs profils, sauf ce qui est requis pour participer à votre concours.
De plus, les noms et les photos y semblent toujours exagérément artificiels. Les photos d’animaux ou de bébés doivent vous alerter dans certains cas.

#2 Des amis communs, tous reliés à un même participant.
Les tricheurs agissent généralement en meute ! Ils votent tous les uns pour les autres, et leurs faux amis feront la même chose. Il est très rapide et facile de les repérer.

#3 Les adresses mail sont « bizarres »
Un email nom.prenom@gmail.com ne représente que très peu de risque. En revanche, ne soyez pas surpris si vous trouvez des emails moins « officiels » comme concoursFB421@yahoo.fr, ou en anglais FBcontest567@hotmail.com, certains n’ont pas beaucoup d’imagination !

#4 Des noms identiques, écrits différemment (par exemple Arnaud, Arno, Arneaud)

9° Excluez les tricheurs, pour le bien de votre communauté !

Nous y sommes ! Vous avez mené un audit, choisi votre fournisseur d’application, avez identifié les tricheurs et vous avez vérifié de près les profils douteux et à la marge. Vous avez reconnu les tricheurs, ils ont d’ailleurs encore la main dans le sac. Maintenant, votre main ne doit pas trembler…

Votre règlement vous protège : si vous avez parfaitement énoncé les règles, vous pouvez facilement exclure les petits malins de ce concours. En fait, vous pouvez et DEVEZ le faire.
Pourquoi ? Simplement parce que les honnêtes participants vous remercieront de prendre soin d’eux et de tenir compte d’une certaine équité.
Ces honnêtes fans prendront d’ailleurs certainement votre défense lorsque des concouristes mécontents viendront râler sur votre Timeline : c’est le moment de découvrir qui seront vos ambassadeurs et alliés.

Alors allez-y. Soyez fort ! Gardez le contrôle, excluez les fraudeurs et montrez à vos vrais fans que vous êtes là!

Web Marketing Manager & Social Media at Agorapulse. Interested in Web Marketing, Social Media, Lead Gen and Lead Nurturing, ... Also available to talk about Travels, Sports, Video games, Jedi, Volkswagen Combi, ...